Accéder au contenu principal

LE DECLIN DES GOUVERNEMENTS


Tout le déclin des gouvernements occidentaux s' explique par cette loi apparemment évidente :


QUAND VOUS RECOMPENSEZ DES STATISTIQUES BASSES ET SANCTIONNEZ DES STATISTIQUES HAUTES, VOUS OBTENEZ DES STATISTIQUES BASSES.


Si vous récompensez la non production, vous obtenez de la non production.
Quand vous pénalisez la production, vous obtenez de la non-production.

On peut définir l' Etat-providence comme l' Etat qui récompense la non-production au détriment de la production. Donc, ne nous étonnons pas si nous finissons tous esclaves dans une société mourant de faim.

Il n' y a vraiment rien de mal à ce que le socialisme aide les indigents. C'est parfois vital. Mais les raisons de le faire sont plus ou moins dépassées. C'est une solution temporaire que l'on peut facilement utiliser à l'excès et à l'instar du communisme, aujourd' hui, elle est tout simplement démodée. Si l'on en abuse, comme du café, de l'absinthe ou même de la nourriture, cela devient très gênant et oppressant. Et de nos jours, le socialisme et le communisme en ont abusé et ne font plus qu' oppresser les hautes statistiques et récompenser les basses.

Les gens ne se rendent pas tous compte combien le socialisme pénalise les hautes statistiques. Prenez les cotisations maladies. Si le citoyen moyen fait le total de ce qu'il paye, il trouvera que ses visites chez le médecin coûtent très cher. Le seul bénéficiaire est le malade chronique dont les frais sont payés par le bien portant. Donc, les maladies chroniques (basses statistiques) sont récompensés par des soins payés par les sanctions infligées aux biens portants (hautes statistiques).

Dans le cas des impôts sur le revenu, plus un travailleur gagne, plus cela lui coûte en heures de travail hebdomadaire pour payer les impôts. Il finit par ne plus travailler pour sa récompense. Il travaille pour rien. C'est pourquoi les gens ont tendance à refuser des payes plus élevées (statistiques hautes). La sanction est trop lourde. Par contre la personne vraiment indigente et inactive est largement payée à ne rien faire.

La personne ayant des statistiques élevées ne peut se payer aucun des petits services qui contribueraient à sa propre prospérité, car par le biais de l'Etat elle paye déjà à quelqu'un qui ne travaille pas.

Les régimes socialistes paient les gens pour ne pas faire pousser quoi que ce soit, quel que soit le nombre de gens qui meurent de faim. Vous comprenez?

Le capitalisme est le système économique qui consiste à vivre grâce à la non-production. D'après la définition exacte, c'est le système économique qui consiste à vivre des intérêts de prêts, ce qui est une récompense de la non-production poussée à l'extrême.

L'impérialisme et le colonialisme sont aussi mauvais, car pour subsister, ils asservissent la population de pays moins puissants. Et cela, également, consiste à obtenir une récompense pour de la non-production comme le fit l'Angleterre victorienne avec toutes ses colonies.

Le parasitisme est le parasitisme. Qu'il soit important ou faible, il est déplaisant.

Tout ces < ismes > sont presque aussi fous les uns que les autres et leurs héritiers, sans parler de leurs instigateurs, sont tous de la même trempe : des suppressifs ( qui oppriment).

Et c'est la route qu'ont pris la Grèce antique, Rome, la France, l' Empire britannique et les Etats-Unis. C' est cela qui a déterminé le déclin et la chute de toute grande civilisation de cette planète : elles finissaient par récompenser les basses statistiques et pénaliser les hautes statistiques. C 'est là tout ce qui a été à l'origine de leur déclin. Elles finissaient par tomber aux mains de personnes suppressives et n'avaient pas de technologie pour les détecter ou échapper à leurs inévitables désastres.

Le travailleur actif mérite son repos, le dirigeant industrieux mérite son salaire et l'entreprise qui réussit mérite les fruits de sa réussite.

Récompensez les statistiques hautes et envoyez au diable les basses et nous nous en sortirons tous.

Bien que tout cela nous paraisse tout à fait évident, il semble que cela ait été ignoré, négligé ou méconnu par les gouvernements du vingtième siècle. lLRH/BSU


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

CAMP NAZI ALSACE

Camp de concentration de Natzwiller-Struthof
Par Pierre-André Doriot

L'un des camps de concentration les plus meurtriers avec Mauthausen et Auswitch

Le Struthof est un lieu-dit sur la commune de Natzwiller, dans le département du Bas-Rhin, en France.
Il désignait une station de villégiature au début du XXe siècle.

Il est désigne communément le camp de concentration de Natzwiller-Struthof, actif de 1941 à 1944. Le camp de
concentration de Natzwiller-Struthof[1] est le seul camp de concentration sur le territoire aujourd'hui français. Lors de sa création, l'Alsace et la Moselle avaient été annexées par le Troisième Reich. Il a été installé au Struthof, un lieu-dit dans les hauteurs de la commune de Natzwiller (Bas-Rhin), durant la Seconde Guerre mondiale. Son nom allemand était KL Natzweiler-Struthof, KL pour Konzentrationslager

CHARME KATE UPTON

Kate Upton, la pulpeuse qui fait chavirer le monde CHARME Contrairement aux brindilles qui trustent les podiums, cette mannequin de l’année a des formes, des vraies.
CharmeMalgré les belles promesses du milieu, les mannequins qui s’affichent dans les magazines continuent à rivaliser de maigreur. A 21 ans, l’Américaine Kate Uptonfait exception. Dans son pays, elle est baptisée «la bombe préférée des Etats-Unis». Les seins, un chef-d’œuvre, sont voluptueux, les hanches, larges juste ce qu’il faut, la silhouette délicieusement arrondie. Plus d’un million d’abonnés sont devenus accros sur Twitter. 2013 est l’année Upton. Début septembre, elle a été élue «mannequin de l’année» lors des Annual Style Awards de New York. Plus prestigieux encore, c’est elle qui fait la couverture du numéro spécial que le magazine Vanity Fair, le plus chic des Etats-Unis, publie à l’occasion de ses 100 ans.




«J’aime mon corps»

Le physique si atypique de la jeune Américaine continue à faire débat dans la mode. …

VINTAGE MARYLIN MONROE

MARYLN  Par : Pierre-André DoriotMONROE UN MYTHE



MARYLIN MONROE LA STAR DES STARS DE HOLLYWOOD

Il y a plus de cinquante ans, le 5 août 1962, Marylin Monroe est retrouvée morte. Norma Jeane Baker de son vrai nom reste l'une des plus grandes stars du cinéma américain et l'icône d'Hollywood. Elle est toujours un mythe extrêmement vivant à Los Angeles, la cité des Anges.
Officiellement, Marylin Monroe s'est suicidée aux barbituriques, à 36 ans. Son corps repose au cimetière de Westwood à Los Angeles. Cependant plus de 50 ans après sa mort, les circonstances restent troubles et la thèse de l'homicide est toujours évoquée par certains journalistes.






Où sont ses dossiers du FBI ?

Comme la plupart des étoiles de son époque, les mouvements de Monroe, les relations et les commentaires ont été non seulement dévoré par les fans - ils ont été suivis de près par le FBI.


Des dossiers tenus sur Monroe , dont beaucoup ont été déposées en vertu de "contre-espionnage des Affaires étran…