samedi 28 février 2015

LA JUSTICE DE ROME


SACRE ROMAINS


LE DESTIN DE L'OCCIDENT EST SCELLE.



On peut comparer l'occident à l'époque romaine, les mêmes erreurs sont commises. Cette civilisation finira par disparaître tout comme la civilisation romaine a disparue!


Rome est morte le jour où elle s'est reniée elle-même. Le principe de se renier soi-même est un principe très intéressant. Le type commence à changer en mal le jour où il dit qu'il n'a pas dit une chose, alors qu'il l'a dite. Vous savez, il ne cesse de dire...il continue de désavouer ses actes, désavouer ses actes, pas de responsabilité, de moins en moins de responsabilité et il est parti.

Et Rome était fondée sur la garantie de la liberté religieuse.Toutes les races pouvaient vénérer ce qu'elles voulaient vénérer. Et sur cette base, elle se développait. Et elle absorbait n'importe quel pays parce que la loi de Rome était supérieure à toute autre loi qui existait. Il y avait plus d'équité, de meilleurs tribunaux et une meilleure protection sous le manteau de Rome que sous aucun autre système de gouvernement sur Terre à cette époque là. Et les gens étaient même heureux d'être gouvernés par Rome plutôt que par des tyrans, des fascistes, quelque chose de ce genre.

Les Romains étaient durs. Ils faisaient les choses carrément, mais ils avaient une loi; et les habitants d'une province ou d'un pays nouvellement acquis pouvait, en temps voulu, être officiellement reconnu de manière à se voir attribuer la citoyenneté romaine qui leur accordait les droits définis par la loi.

Et en fait, les gens se livraient à Rome appâtés par la justice. C'est comme cela qu'elle devint puissante. Elle devint puissante parce qu'elle respectait l'homme, elle respectait les droits que l'homme devait avoir, y compris le droit à la liberté religieuse.


A propos, c'est un terme très, très relatif. Vous par exemple, vous vous trouvez avec une Constitution qui garantit la liberté religieuse, mais, non d'un chien, qu'arriverait-il si vous vous mettiez à adorer Lucifer, si vous vous mettiez à pratiquer le culte de l'un de ces différents dieux...

Un type, Aleister Crowley, a adopté un culte religieux qui est très intéressant. Mon vieux! La presse l'a pris comme tête de turc durant toute sa vie. La Bête de l'Apocalypse 666. Il avait simplement un autre niveau de culte religieux.

Oui, Monsieur, selon la Constitution, vous êtes libres de pratiquer tout culte, du moment qu'il est chrétien.

Ne devenez pas musulman. Personne viendra vous descendre parce que vous êtes musulman, mais n'essayez pas d'ouvrir des églises musulmanes. On vous en découragerait, sans aucun doute.

Donc, la liberté qui est garantie à l'homme dans le monde anglophone, aujourd'hui, n'est pas aussi grande que la liberté dont jouissait un Romain.

Bien sûr, une partie de cette liberté était que si il tournait mal et s'endettait trop et devenait incapable de se protéger lui-même, et si tous ses amis le désertaient, il pouvait être vendu comme esclave. Ou alors les soldats faits prisonniers au combat pouvaient être vendus comme esclaves. Ils ne prenaient pas ses soldats sur le champ de bataille pour les mettre dans des camps et les faire travailler dans des fermes. Il n'y a pas d'esclavage dans le monde moderne. Il n'y a pas de camps d'esclaves en Russie. L'esclavage est mort. Ce qu'ils font, c'est qu'ils mettent ces types dans un cycle de vouloir et d'empêcher et dans un cycle d'imposer et d'empêcher et disent: << Vous aurez votre paye du samedi si vous vénérez la bonne pointeuse.>>  C'est le Dieu de la société moderne : la pointeuse. Son visage à la forme d'un dollar.

Et votre société à Rome s'est alors soudain renié elle-même. Il y avait un peuple qui enseignait certaines doctrines - les chrétiens, d'indésirables gentils, sont arrivés dans le pays hébreu, ont étudié cette religion et l'ont ramenée dans le monde. Et les gens des environs de Jérusalem, et ainsi de suite, n'avaient pas l'esprit pionnier à ce sujet. 
Ils ont 
désavoué ces gens, mais ces gens-là sont quand même partis prêcher cette religion. Et il y avait là-dedans un ingrédient intéressant que ne comportait aucune autre religion jusqu'alors, et Rome était incapable de le comprendre. Et cet ingrédient était la haine. C'est parfaitement correct. C'est une autre chose à avoir dans une religion. Ce n'est ni mauvais ni bon. Ces gens-là n'essayaient pas d'accomplir un travail messianique sur le reste du monde. Mais les gentils avaient l'habitude d'entrer là et ils rejoignaient habituellement l'Eglise et puis ils retournaient à Con... en fait, Constantinople n'existait pas encore, mais ils retournaient vers d'autres endroits et se mettaient à battre le tambour pour cette nouvelle religion. C'était avant le Christ.


                               Constantinople dans le bassin Méditérranéen
Localisation de Constantinople dans le bassin méditerranéen.Murailles de Constantinople
       

Et puis cette légende du Christ est arrivée et les gens ont vraiment commencé à battre le tambour. Et je le répète, les Hébreux n'ont pas continué et perpétré cela. C'était les gens qui se pointaient et qui choisissaient cette légende parmi les riches légendes des Hébreux et elle s'est propagés, vlan! Et les gens sont devenus dingues à ce sujet. Ils ont déraillé, ils sont montés et descendus le long du poteau comme les pompiers lors d'une alerte au feu. Ils étaient dans une condition magnifique. Ils se précipitaient devant les tribunaux romains pour dire:  << O.K., me voici! Exécutez-moi! >>  Le juge romain disait :  << Eh bien, soyons raisonnables, après tout, ne pouvons-nous pas simplement délibérer de cela? >> Et ils continuaient d'obtenir justice et ils ne voulaient pas de justice. Ils voulaient du sang, de la mort et des meurtres. Ils voulaient être des martyrs! 
LRH/BSU

Aucun commentaire:

Follow Your Own Star

Suivez votre propre étoile!