lundi 10 décembre 2012

IRRADIER LES SEMENCES

Un clocher face à la mer sur l’île de Santorin, dans les Cyclades (Grèce).


Graines mutantesIRRADIER AVEC DES RAYONS X OU GAMMA LES SEMENCES MODIFIE LE CODE GENETIQUE ET ABOUTIT A UNE NOUVELLE VARIETE PLUS RESISTANTE

Irradier les semences pour lutter contre la faim dans le monde : pour ou contre ?

Crise alimentaire mondiale, émeutes de la faim… Pour augmenter les rendements agricoles et donc lutter contre la pénurie de nourriture, un expert de l’Agence internationale pour l’énergie atomique (AIEA) préconise l’utilisation de la technologie nucléaire. Ce procédé, dit de mutation, consiste à irradier une plante pour changer son code génétique et aboutir à une nouvelle variété plus résistante. Il ne s’agit pas d’introduire un nouvel élément dans la plante, comme la technique utilisée pour les OGM. Le responsable du projet commun entre l’AIEA et l’Agence des Nations unies pour l’agriculture et l’alimentation (FAO) se veut rassurant. « Nous ne produisons rien qui ne soit pas produit par la nature » a déclaré Pierre Lagoda. En effet, ce processus accélèrerait simplement des mutations qui se produisent naturellement, mais à un rythme beaucoup plus lent. Cette technique existe depuis 80 ans et a été testée sous le contrôle de l’ONU depuis 43 ans sans avoir révélé de risque. C’est ainsi que les experts de l’AIEA et de l’ONU ont mis au point une variété d’orge qui peut pousser à plus de 5000 mètres d’altitude, ou du riz qui réussit à monter sur un sol salin.

Aucun commentaire:

MA CHAINE