samedi 11 octobre 2014

L'AME HUMAINE

L'âme humaine a- t- elle encore sa place dans une société techno-spatiale ?

La spiritualité, la religion ont elles encore une signification ? A défaut d'une véritable science humaine, il n'en n'est pas certain. La génération actuelle considère que le matérialisme a plus d'importance que la spiritualité. On peut s'attendre au pire !


Si cette planète n'a pas encore implosée, c'est parce qu'un petit nombre d'individus y veille farouchement. Ce sont eux qui font tourner le monde par leur travail, leur action constructive, l'éthique et le respect de la vie. 

Résultat de recherche d'images pour "AME FOTO"
De nos jours, parler de spiritualité, de l'au-delà n'intéresse plus personne ou presque. C'est démodé. La mort est devenu un tabou. Les esprits, les fantômes ne sont plus un sujet dont on parle.Jadis cela nous faisait beaucoup rire, on parlait de maison hantée, de personnes possédées par le démon, etc. On donnait de l'importance aux esprits à tout ce qui était spirituel, c'était vivant. Aujourd'hui seul l'avoir est intéressant, les objets, le dernier smartphone, etc. Le niveau de réalité de la nouvelle génération s'arrêterait 
au niveau du nombril, selon certains médias. Maintenant quand on perd un être cher, l'esprit, la spiritualité nous semble important , on se réfugie vers la religion, Dieu. Nous souhaitons que notre cher disparu puisse être immortel et puisse vivre à nouveau. Mais,il nous manque la connaissance, la compréhension. Comme par hasard le matérialisme perd son importance dans ces moments là.

Il devrait y avoir un autre univers que l'univers physique ou l'on pourrait s'adresser. L'univers spirituel, l'univers d'un dieu.

Il existe aucune école de science humaine, comment pourrait-on avoir une connaissance supplémentaire et suffisamment de compréhension pour la vie, afin d'éviter les pièges de l'univers physique, de la vie ou de la mort.

Le médecin vous dit quand il ne peut plus rien pour vous, de s'adresser à la religion. Il n'est pas médecin de l'esprit, mais le mécanicien de votre corps, un bon mécanicien. Il répare un corps c'est tout. Le psychiatre s'occupe des psychopathes, des criminels et leur donne à mangé, etc. Le psychologue lui, s'occupe du cerveau et du système nerveux de l'individu. Le psychiatre et le psychologue ne croient pas que l'homme ait une âme.


Qui s'occupe de vous en tant qu'esprit ? 


La religion vous donne t-elle des réponses ? Au moins elle vous confesse de vos péchés ce qui soulage l'esprit et vous apprend à être éthique. L'Homme a trop souvent été asservi par certaine religion, il est méfiant et n'y croit plus. PAD



Si vous croyez equelque chose suffisamment fort cela deviendra réalité. Toutes ces petites lois et règles aucune fonctionne. La raison est la chose qui lui barre le passage. Les longueur d'ondes de haute fréquence, des ridges, des flux, le pouvoir de commandement que possède le son, l'absence de compréhension.



Le statique, l'esprit, l'âme humaine

La cause se trouve au-dessus de l'énergie, avec une chose qui est effet, qui est de l'énergie dans le temps et l'espace et qui possède ses manifestations. Et que l'effet dépend, pour continuer, de la continuation de la cause. Et que la cause continue dans le but de créer un effet. Et quand nous parlons de cause et d'effet, nous nous occupons dans le premier cas, du plus haut niveau de spiritualisme, à toute sorte d'instantanéité supérieures qui existe sans énergie. Et nous opérons au-dessus de tout point à partir duquel nous avons déjà opéré auparavant. Nous sommes tout là-haut. Il possède les caractéristiques supplémentaires de créer de la matière, de l'énergie, de l'espace et du temps. Fascinant hein ? 

Et c'est la cause. C'est quelque chose qui n'a pas d'espace, pas de temps, pas de forme, un vrai statique qui possède le potentiel de créer, de conserver, de changer ou de détruire la matière, l'énergie, l'espace et le temps. 


Et c'est ce qu'est la cause et cela peut devenir un nom avec un C majuscule. C'est cause. Personne n'a jamais défini un dieu à un tel niveau. Alors ne perdez pas de vue le fait que c'est un niveau très élevé. Aucun dieu n'a jamais été défini à cette hauteur. Ils ont défini un dieu comme un être capable de réaliser cet univers. A l'occasion, on a pu penser qu'il aurait pu créer plusieurs univers. Mais jamais personne n'a réduit cela jusqu'à un point où il aurait aussi partagé son aptitude à faire tout ce qu'il a fait, et ainsi défini, en termes divins, l'âme humaine. LRH/PAD


LA DENT DE JAMAN


Alice - Baptiste



Une merveilleuse journée passée au pied de la Dent de Jaman (commune de Montreux) pour un baptême pas comme les autres...



Dent de Jaman






fêté cet heureux événement, le baptême de Baptiste et Alice ses arrières petits enfants.







Toute la famille était réunie à l'église des Avants, pour la cérémonie. Tous ont ressentis une présence, ainsi qu'une atmosphère apaisante.










 Une journée bien
 réussie...

vendredi 3 octobre 2014

LA SECTE LA PLUS DANGEREUSE DU MONDE


 TUER POUR ACCEDER AU PARADIS  

Et si l'histoire se répétait au XX1e siècle

LA SECTE DES ASSASSINS

 

 L'INCROYABLE HISTOIRE D'HASSAN IBN-AL-SABBAH                                

HASAN IBN AL-SABBAH 
Le seigneur de la montagne
Fondateur de la secte des Assassins
(av. 1050 - 1124 )


Les Haschichin sont entrés dans l'Histoire comme les premiers terroristes jamais connus. Utilisant le meurtre comme arme politique.

Le gouvernement d'Arabie en...autour de l'an 1200, savait très, très bien... savait très bien... ce qu'était une arme. C'était un soldat de cavalerie. Et avec leur épée, leur bouclier et leur arc, avec leur formation et leurs officiers, ces gars, en rangs, étaient une arme. La cavalerie avait atteint son apogée, vous en entendez parler dans les incursions de Gengis Khan et ainsi de suite. Tous les gouvernements du Moyen-Orient connaissaient la valeur de cette arme, ils la connaissaient parfaitement.

Mais il existait un homme du nom d'Hasan ibn-al-Sabbah. Il avait fondé une secte nommée les Assassins. C'était une ramification de l'islam. Personne ne voulait avoir à faire à ça. Mais ce gars et quelques -uns de ses disciples revinrent et construisirent une forteresse dans la montagne. Et il construit une forteresse au sommet de la montagne si difficile à prendre que Tamerlan lui-même se sentit provoqué et la détruisit bien plus tard. Seul Tamerlan et toutes ses troupes furent capables de la détruire.


Les ruines d'Alamut


En d'autres mots, il construisit une forteresse imprenable. Et au milieu de ses cours situés au sommet de la montagne, il avait bâti un paradis de lait et de miel, avec de véritables rivières de lait. Il avait engagé un certain nombre de houris aux yeux noirs à qui il avait appris à jouer de la guitare.

Et il a envoyé quelques-uns de ses hommes - l'arme était le haschich d'ailleurs - et il a envoyé quelques uns de ses hommes sur les routes à la recherche d'un beau garçon plutôt bête. Ils lui donnaient du haschich à l'auberge du coin, puis ils l'assommaient. Et ils le mettaient dans un panier, chargeaient le tout sur un âne et en route pour la forteresse. Quand il revenait à lui, il se trouvait au Paradis, entouré de quarante houris aux yeux noirs, et de rivière de lait et de miel. Et il disait, comme n'importe qui le ferait à sa place : << Où suis-je ? >>


Et sans hésiter, on lui répondait rapidement : << Fils, voici le Paradis. Tu es arrivé. >> Et ils le laissaient rester dans le coin deux ou trois jours et trouvait l'endroit très agréable, extrèmement agréable. Et il voulait rester très longtemps, mais ils disaient : << Ton arrivée au Paradis est prématurée. Je suis désolé mais tu dois accomplir un petit travail pour Allah. Et si tu veilles à te faire tuer lors de cette tâche et que tu réussis ta mission, nous pouvons te garantir que tu retourneras au Paradis. >>

Ils lui donnaient un peu plus de haschichs, le conduisaient au bas de la montagne et le plaçaient à proximité d'un palais. Auparavant, on lui avait dit que pour retourner au Paradis, il lui fallait assassiner le sultan. Et ce sultan, sorti pour sa promenade du matin et entouré de gardes ( ces beaux jeunes hommes, ces hommes de cavalerie qui étaient l'arme de l'époque), voyait un jeune homme surgir de la foule, cimeterre en main et le sultan avait la tête coupée. Bien sûr, les gardes transperçaient le jeune homme de part en part et où il allait, nous sommes les seuls à le savoir.


Puis le vieux de la Montagne faisait savoir aux gens quel était l'auteur de l'acte. Et tout ce que ce groupe avait à faire était de sous-entendre que quelque souverain d'un quelconque royaume ou d'une quelconque région éloignée avait fait quelque chose qui avait déplu aux Assassins - c'est de là que nous tenons le mot assassin - quelque chose qui avait déplu aux Assassins et qu'ils exigeaient pour cela trois chameaux chargés d'or, cinq houris de rechange et une amnistie générale pour quiconque était lié à leur secte, et tous les sultans du Moyen-Orient et de Perse s'empressaient d'envoyer à Hassan ibn-al-Sabbah et sa bande tout ce qu'ils demandaient, parce que les sultans étaient terrifiés. Il n'y avait pas moyen de se défendre contre un jeune homme qui était persuadé qu'un assassinat lui permettait de retrouver le Paradis auquel il avait déjà goûté. Ce fut une arme illimitée. Tout ce qu'elle fit, c'est détruire les gouvernements du Moyen-Orient. Et cette secte vécut presque 300 ans. Ce fut le gouvernement le plus stable ( si l'on peut parler de gouvernement) du Moyen-Orient. LRH/BSU



Assassin's Creed [OST] :  http://jeuxps3new.skyrock.com/player_music.html

Les Haschichin ou Assassina
Tuer pour accéder au Paradis

L' origine des assassins : http://jeuxps3new.skyrock.com/2.html

Les Haschichin étaient considérés en leur temps comme la secte la plus dangereuse du monde : fondée en Perse par Hassan ibn al Sabbah, dit le "Vieux de la Montagne", elle était composée de jeunes fanatiques intégristes soumis à un entraînement d'une rigueur extrême. Selon la légende, le "Vieux" ouvrait une fois les portes du Paradis à ses disciples, leur permettant de goûter à l'amour, l'alcool et la drogue, et obtenait ensuite d'eux tout ce qu'il voulait. Ces derniers étaient en effet tous prêts à mourir pour retourner au ciel et assassinaient tous ceux qu'on leur demandait d'exécuter. Marco Polo, qui avait traversé cette région en 1273, racontait ainsi : "Va tuer Untel et Untel, et à ton retour, mes Anges te ramèneront au Paradis. Et même si tu dois mourir, j'enverrai quand même mes Anges qui se chargeront de te ramener au Paradis." Les "Assassins" tuaient ainsi tout personnage hostile à leur cause et aux intérêts du "Vieux", et se faisaient ensuite souvent exécuter.


En 1092, les Haschichin commettent leur premier crime : ils assassinent le vizir en personne, Nizâm al-Mulk. Dès lors, plus personne n'est en sécurité : gouverneurs, théologiens, princes, généraux, rois... Tous ceux qui déplaisent à la secte sont éliminés les uns après les autres. En 150 ans, l'influence de la secte s'étend de la Méditerranée jusqu’au fond du Turkestan. Au bout de cette période, la secte est cependant affaiblie : en 1258, sous le règne du 7e successeur d'Hassan, les Assassins ne parviennent pas à résister à l'attaque des Mongols. Ces derniers décident de les anéantir : recherchés dans toute l’Asie, les membres de la secte sont impitoyablement massacrés. Aujourd'hui, 8 siècles plus tard, on raconte que la secte existe encore en Perse, sur les bords de l’Indus et du Gange, dans les montagnes du Liban : les Assassins courent toujours...



Le fondateur de la secte, Hassan ibn al SABAH est né en 1040, à Rey (Perse), et a étudié à Nishapur, avec le futur grand vizir Nizam-el-Molk (une de ses premières victimes) et le poète, philosophe et mathématicien Omar Khayyam. Converti à l'ismaïlisme (branche hérétique de l'islam). Il mourut en 1124 mais est suivi par d'autres "Maîtres des Assassins", tout aussi redoutables.

Sa citadelle la plus célèbre fut Alamut , au coeur de l'Elbourz iranien.



HISTOIRE DES ASSASSINSLA FORTERESSE D' ALAMUT

Complete restoration of the fortress of Hassan Sabbah, the lord of Alamut, will probably take 10 years to finish, head of the site’s explorations team said.

Two thousand square meters of the ten thousand square meter fortress, considered the largest and most important fortress of the Ismailids, which withstood the Seljuks for 170 years, have so far been restored.

According to head of the restoration team, Hamideh Choubak, during the past three years the floors, remaining walls, towers, and decorations of two thousand sq. meters of the site have been restored and preserved. Another activity has been the registration and maintenance of items and structures discovered in the area during four seasons of excavations.


The repair works of the main tower of the Alamut Fortress, called also the Eagle Nest, will soon start, probably taking two months to complete. 



PARIS ATTENTATS


lundi 29 septembre 2014

L'ESPRIT HUMAIN

Homme animal - Homme Dieu

Le cataclysme le plus redoutable sur terre, est sans aucun doute l'homme animal

<< Aime ton prochain >>

Ces grands maîtres religieux, il y a bien des milliers d'années dans les montagnes de l'Inde. Krishna, puis Lao-tseu qui dans son Tao a transmis la connaissance et dit qu'il y avait un aspect spirituel à la vie. Ils disaient il y a de l'espoir. Vous continuez à vivre. Cette vie ne représente pas tout ce qui existe. Il y aura une vie future durant laquelle vous pourrez faire mieux, réussir plus dignement que vous ne l'avez fait. C'était tout ce que ces hommes disaient. Ils disaient l'espoir existe vous pouvez être meilleurs. Cette vie ne représente pas tout, et d'une manière ou d'une autre tout finira bien. Sans cet espoir, je ne pense pas que l'homme aurait survécu aussi longtemps sur la piste.

Un autre de ces grands maîtres est Gautama Bouddha qui, singulièrement, n'a jamais prétendu être un dieu. Il n'a prétendu être rien d'autre que ce qu'il était: un homme inspiré par la sagesse qu'il avait acquise et qu'il a enseignée. A une certaine époque, un tiers de la terre, connaissait Gautama Bouddha et s'en trouvait mieux.

Les gens sont venus en grand nombre pendant des siècles de la Chine en traversant des montagnes terribles et dangereuses, des cols enneigé, afin de descendre en Inde seulement pour venir plus près du secteur ou Gautama Bouddha avait enseigné qu'il y a de l'espoir et que le cycle sans fin de la vie et de la mort ne doit pas nécessairement continuer, qu'un individu peut se libérer même de cela.

Eh bien, c'est intéressant, n'est-ce pas ? Pourtant l'ignorant l'a déifié. Mais, grâce à lui, une grande partie de son oeuvre a été transmise et une grande partie de ce que nous appelons religion dans cet hémisphère occidental aujourd'hui lui a été donné directement par Gautama Bouddha. Cela a filtré par le Moyen - Orient. << Aime ton prochain  >> était une des première leçon qu'il ait enseignée, et c'est cette leçon que nous avons reçue du Moyen - Orient.



Mais ce que je vous dis, c'est que ces gens ont transmis le flambeau de la sagesse, de l'information de génération en génération. Cela a été transmis le long de routes géographiques, et l'une de ces routes était le Moyen - Orient. Et une des personnes qui l'a transmis était un homme appelé Moïse. Et il a été transmis encore à un homme appelé Christ qui a continué à le transmettre, et même les nations arabes en ont bénéficié par leur propre prophète, Mahomet.

Je pense que ces hommes étaient de grands maîtres spirituels, parce qu'à travers les âges, ils ont donné à l'homme l'espoir que la vie peut continuer, qu'il y avait un aspect spirituel à l'existence, que la vie ne se limite pas à des activités de troc et de profit. Nous vivons aujourd'hui dans une société matérialiste qui traîne presque dans la boue quiconque parle du fait que vous ne mourez pas immédiatement et pour qui lorsqu'on est mort, on est mort, on est mort et on est mort ( vous voyez : vous êtes mort ! ) et depuis tout ce temps, nous avons une dette envers ces hommes.

Mais cette chose est dure à faire accepter, parce que l'esprit de l'homme a été tellement peu reconnu.Il y a eu tellement peu de  << salut >> et << d'accord >> adressé à l'individu en tant qu'esprit, et tellement de << salut >> et << d'accord >> adressé à l'individu en tant que corps, que les gens ont commencé à se sentir en sécurité en détruisant des corps. Puisque tout ce qu'un corps peut faire, c'est frapper ou tirer avec un fusil. Ainsi ce n'est absolument pas dangereux de faire des choses à des gens, des nations entière de gens. Quel sentiment de culpabilité pourriez-vous en retirer ? Aucun. Ainsi nous avons une diminution de la responsabilité morale.

Et ce n'est pas la seule raison pour laquelle nous avons une diminution de la responsabilité morale. nous avons une diminution parce que de moins en moins de gens peuvent avoir quoi que ce soit. La seule personne qui penserait à détruire une nation entière ou la Terre entière serait celle qui se sentirait malade à l'idée de la posséder. Seule une telle personne envisagerait sa destruction générale et en masse.Ce devrait être un homme malade... très malade.

Et ainsi nous trouvons aujourd'hui des hommes malades qui recommandent de nombreuses directives politiques, et à moins que certains d'entre nous ne deviennent actifs et réfléchissent dans la direction d'une religion pratique, d'une technologie de l'esprit, et ressuscitent certains sentiments, une certaine hauteur, une certaine décence, cette planète sera aussi lisse qu'une boule de billard. Et il y a des planètes autour qui le sont.

Et c'est un bon terrain de jeu. L'histoire ancienne de cette race fut une histoire de destruction et de plus de destruction et de plus de destruction pour ce qui est de cette planète, avec moins de construction et moins de construction et moins de construction, jusqu'à ce que nous en arrivons à ce jour où nous pouvons asséner un grand coup pour en finir avec tout.

Il ne vient jamais à l'esprit de personne qu'il pourrait y en avoir quelques uns parmi nous qui ne trouvent pas que c'est nécessaire d'en finir avec tout. 

C'est à ce petit nombre que je m'adresse aujourd'hui.
Merci. LRH

jeudi 25 septembre 2014

MAMAN JE CHANTE AVEC TOI LIBERTE



LES TOURNESSOLS PEINTURE DE

In Memoriam

La mélodie préférée d' Annie lors de ses adieux au temple de Clarens, le 19 septembre 2014. La cérémonie religieuse s'est déroulée dans la sérénité avec beaucoup d'émotion. Madame la pasteur a résumé la vie formidable de notre chère maman, belle-maman, grand-maman, arrière-grand-maman, tante, marraine.  Jacqueline Weber a parlé avec tant d'amour à sa tante. Sans oublier sa petite fille Amandine qui a fait un très joli discours et honorée sa grand-maman.

Maman , navigue dans les cieux, les univers en toute quiétude, on se reverra...
Pierre-André




Liberté, que signifie ce mot ?

La liberté n'a pas d'anatomie, ce qui est libre est libre. C'est une absence totale de barrières. Son contraire serait une abondance de barrières, une prise au piège, un état d'esclave. Ce concevoir comme étant totalement libre signifierait une absence de matière, d'énergie, d'espace et de temps. L'esprit demeure libre une fois détaché de son corps. La fixation de ces barrières est le piège. L'esprit est un rien qui a la capacité de créer, percevoir, qui possède toutes les aptitudes à créer la vie.

La liberté ne s'efface jamais, les bons souvenirs restent à jamais.

lundi 22 septembre 2014

ANNIE, JE CHANTE AVEC TOI LIBERTE

LES TOURNESSOLS PEINTURE DE


In Memoriam

La mélodie préférée d' Annie lors de ses adieux au temple de Clarens, le 19 septembre 2014. Une cérémonie religieuse qui s'est déroulé dans la sérénité et beaucoup d'émotion. Merci à Madame la pasteur qui a très bien résumé la vie formidable de ma maman. Jacqueline Weber sa nièce qui a parlé avec tant d'amour à sa tante. Sans oublier sa petite fille Amandine qui a fait un très joli discours et honoré sa grand-maman.

Maman , navigue dans les cieux, les univers en toute quiétude, on se reverra...
Pierre-André




Liberté, que signifie ce mot ?

La liberté n'a pas d'anatomie, ce qui est libre est libre. C'est une absence totale de barrières. Son contraire serait une abondance de barrières, une prise au piège, un état d'esclave. Ce concevoir comme étant totalement libre signifierait une absence de matière, d'énergie, d'espace et de temps. L'esprit demeure libre une fois détaché de son corps. La fixation de ces barrières est le piège. L'esprit est un rien qui a la capacité de créer, percevoir, qui possède toutes les aptitudes à créer la vie.


La liberté ne s'efface jamais, les bons souvenirs restent à jamais.

SELFIE