mardi 30 décembre 2014

A LA MUNICIPALITE ...


                     ...DE MONTREUX!

C'eux qui ne votent pas ou les indécis... 


Votez c'est important! Votre avenir en dépend



ET VOUS ?

Faites confiance en votant la liste no 4 Jean-Claude Doriot, encore aujourd'hui, en déposant la liste no 4 dans la boîte "VOTE" de votre commune; Grand-Rue 73 Montreux



ATTENTION! 

NOUS SAVONS QUE BEAUCOUP DE MONTREUSIENS ONT DEJA VOTE!

          _______________________________________

A Monsieur Michel Zulauf

Par ce biais, nous tenons à nous exprimer et à remercier Monsieur Michel Zulauf qui est venu spontanément à la conférence de presse de Jean-Claude Doriot, du 11 novembre 2014 à Montreux. (Figure bien connue des Montreusiens)

Comme journaliste du Pays d'En Haut, mais surtout pour dire tout le bien qu'il pensait de son ami de plus de 40 ans : Jean-Claude Doriot. Merci d'être resté fidel en amitié et merci de tout ce que vous faites de bien pour vos semblables, par vos écrits et votre gentillesse.

(Voir journal 24h. du 12 novembre 2014)

lundi 29 décembre 2014

ELECTION A MONTREUX

JEAN-CLAUDE DORIOT LISTE NO 4 

A LA MUNICIPALITE DE MONTREUX 

ELECTION DU 11 JANVIER 2015


<<  CE N'EST PAS BIEN DE SE MOQUER DE L' HOMME  >>




PROGRAMME 




-  AIDER LES HABITANTES ET LES HABITANTS


-  A L'ECOUTE ET PROCHE DES HABITANTS



-  EFFICACITE SUR LE TERRAIN



-  DYNAMISME



-  EXPERIENCE POLITIQUE ( PEUT SIEGER DE SUITE, SAN FRAIS DE      FORMATION)






 <<  A LE MEME BUT DE SIEGER A LA MUNICIPALITE EN MOINS CHER QUE LES AUTRES CANDIDATS  >>



Né le 8 novembre 1952
Editeur et créateur de Montreux Info-Ville depuis 20 ans

Un engagement total pour la collectivité par son expérience politique jusqu'aux prochaines élections de 2016, soit 18 mois de travail en toute connaissance de cause. Une vraie économie financière et de formation pour la commune.

Ancien député au Grand Conseil, président du Conseil Communal de Montreux en 1991.

Site web : doriot-montreux.blogspot.ch

dimanche 28 décembre 2014

VOILIER A MONTREUX



MONTREUX
UN VOILIER PASSE AU LARGE... NAVIGUE  EN TOUTE QUIETUDE

MONTREUX QUELLE CAMPAGNE!

ACTU MONTREUX

CA CHAUFFE A MONTREUX!

DES AFFICHES DECHIREES, BRULEES...


DES PRONOSTICS CATASTROPHIQUES...

QUELLE CAMPAGNE... <<  DEGUISONS-NOUS EN COQ >>  POUR NE PAS VOIR CELA!!

VIVE LE 31,  LA ST-SYLVESTRE QU'ON PUISSE FAIRE LA FETE!

A TOUS,  TRES BONNES FETES!

vendredi 26 décembre 2014

MONTREUSIENS !

A L' ECOUTE ET PROCHE DES MONTREUSIENS...
MONTREUSIENS ! VOTRE VOTE EST IMPORTANT !
JE VOUS SOUTIENS !  SOUTENEZ-MOI EN VOTANT !
MERCI.

jeudi 25 décembre 2014

DORIOT-MONTREUX


MONTEUSIENS, N'OUBLIEZ PAS DE VOTER !!

VOTRE VOIX COMPTE...
ET MOI JE COMPTE SUR VOUS!

Visitez nos sites internet
plus de 190000 visiteurs déjà!
http://doriot-univers.blogspot.ch/
http://doriot-montreux.blogspot.ch/

BONNES FETES!

mercredi 24 décembre 2014

BIENVENUE SUR UNIVERS




CHAT ALORS !




CONFERENCE LE 5 JANVIER EN DIRECT SUR RADIO CHABLAIS : 17HOO

                                          TOUS LES CANDIDATS A LA MUNICIPALITE

MONTREUX VOTE


LE MEILLEUR CANDIDAT A L'ECOUTE ET PROCHE DES HABITANTS

VOTEZ JEAN-CLAUDE DORIOT








lundi 22 décembre 2014

MONTREUX VOTEZ LA LISTE NO 4

LISTE NO 4, MONTREUX  ET SES VILLAGES...
                                                                   ... MOI JE VOTE DORIOT

lundi 15 décembre 2014

LES PRINCIPE DE BASE DE LA DISSEMINATION

LES PRINCIPES DE BASE DU MARKETING

1. Faites une enquête pour trouver le public visé puis faites une enquête auprès de ce public pour chaque produit;

2. Faites votre travail préparatoire (étudiez le marché, les concurents, le terrain, les publics, etc.;

3. Connaissez très bien le message de propagande de PR (relations publiques) ou l'image de marque que votre entreprise présente actuellement;

4. Connaissez votre produit;

5. Mettez au point et utilisez un positionnement pour chaque produit;

6. Créez un impact ! ( cela s'applique aux formes graphiques, aux idées de campagne ou à tout autre chose);

7. Soyez vivant ! (Ne faites pas de création sans vie et dévalorisantes);

8. Dirigez l'attention des gens ( cela s'applique aux formes graphiques, aux libellés des annonces, à l'emplacement des annonces, au choix
des couleurs, aux idées, aux trucs et au manifestations publicitaires);

9. Rendez le matériel esthétique ( sachez utiliser les formes géométriques, les roues chromatiques, la perception de la profondeur par
la couleur, la mise en page, etc.;

10. Soyez clair, net, compréhensible ( ne soyez pas complexe et confus);

11. Utilisez un << accrochage >> ( en publicité, vous ne devez jamais dire aux gens tout ce que vous savez, dites-leur juste où et comment
ils peuvent le trouver,Voir ci-dessous la dissémination qui accroche);

12. Créez la demande !

 
LA DISSEMINATION QUI ACCROCHE

DISSEMINER EN FOURNISSANT UNE OU PLUSIEURS BRIBES D'INFORMATIONS ( pour répondre à des questions, montrer comment le problème d'une
personne pourrait être résolu, etc.) TERMINE LE CYCLE ET MET FIN A L'INTERET.

LA DISSEMINATION QUI ACCROCHE RENFORCE L'INTERET ET ASPIRE LITTERALEMENT LA PERSONNE.

ACCROCHAGE

Une personne est un sandwwich à mystère. Si nous disons qu'il y a quelque chose à savoir sans dire de quoi il s'agit, les gens se précipiteront
dans la division, dans le secteur.

C'est donc ce que l'on fait en utilisant le principe de l'accrochage. Soit votre public est intéressé, soit vous éveillez leur intérêt, et
ensuite vous leur faites suivre la route. Leur propre curiosité les tirera le long de la route, pourvu que vous ayez créé le mystère adéquat
en premier lieu.

Faites-leur suivre la route en indiquant où et comment obtenir les données - ne vous contentez jamais de FOURNIR les données. Et vous pouvez
continuer ainsi avec une personne,un public, en les faisant avancer étape par étape en vous servant du mystère.

STOP

Une fois que la personne a obtenu la réponse à sa question, la solution à son problème, etc., son intérêt est émoussé ou éteint. C'est
ce qui arrive quand on donne des bribes de tech, ou d'informations, à un prospect ou au public en général. C'est de la dissémination du
type stop.

Il faudrait donc orienter ses efforts de dissémination vers l'accrochage, veiller à ce que l'appétit de connaissance et de mystère du prospect,
du public, reste stimulé, et lui faire suivre la route de sorte qu'il vote << Jean-Claude Doriot >>.

DEFINITION

MYSTERE : 

la glu qui colle les gens aux choses

ACCROCHAGE : 
 
1. Quelque chose offert à titre d'incitation
             
2. Quelque chose offert pour attirer ou séduire ; attrait, incitation

RESUME

Imprégniez vos prospects et le public en général d'une soif de découvrir.

Le mystère, non pas des bribes de données, se révélera être le plus fort aimant.

dimanche 14 décembre 2014

JOYEUX NOEL A TOUS !


EN CES JOURS DE FETES, NOUS AVONS UNE PENSEE PARTICULIERE POUR TOUS CEUX QUI ONT PERDU UN ETRE CHER ET QUI SOUFFRENT!

A NOTRE CHERE MAMAN...

samedi 13 décembre 2014

LA CRITIQUE

LE MARKETING, LA CRITIQUE


Chacun des domaines de la création artistique, pris séparément, à des règles fondamentales qui lui sont propres. Cela inclut la littérature, la peinture, l'éclairage, la prise de vue, les costumes, les décors, le marketing, la prise de son, le mixage, chacun des secteurs qui  apportent sa contribution à la création d'une oeuvre d'art.

UNE MAITRISE TECHNIQUE SUFFISANTE POUR PRODUIRE UN IMPACT EMOTIONNEL

Et voila la qualité que doit posséder une oeuvre d'art pour être bonne. Si l'oeuvre est bonne, elle a la contribution du spectateur.

La critique est une sorte d'indice du degré de contribution. Il y a en gros deux sortes de critique: l'une pourrait s'appeler la << critique invalidante >> , et l'autre la  << critique constructive >>.

La critique invalidante est bien trop répandue dans le domaine des arts, car il existe des choses telles que le << goût personnel >>, les critères contemporains, et même, hélas,l'envie ou la jalousie. Trop souvent,la critique n'est qu'un refus individuel d'apporter sa contribution. On pourrait aussi dire que << ceux qui critiquent de façon destructive ne savent pas faire >>.

La << critique constructive >> est une expression souvent utilisée mais rarement définie. Mais elle a son utilité. On pourrait sans doute mieux la définir ainsi : critique qui << indique une meilleure façon de faire >>, DU moins selon l'avis du critique. Ceux qui trouvent simplement
à redire sans jamais suggérer de moyen pratique de faire mieux, perdent quelque peu leur droit à la critique. LRH/BSU/PAD

HUMOUR

Le phénix oiseau mythologique qui, une fois brûlé, renaissait de ses cendres. Personnage supérieur unique en son genre.  ( Déf.: dict. Larousse .)










Un peu d'humour en cette période de fêtes !


Le rire libère les émotions négatives. 


Le slogan ci-dessus, peut  faire penser à un retour ravageur, ou à une moquerie. Il n'en n'est rien. 



En des temps moins glorieux, ou le personnage principal était sous l'effet d'une propagande noire, ce même slogan avec  << une autre définition, >> avait servi pour salir une réputation.


Une bonne campagne avec des slogans pour annoncer une candidature est  nécessaire, afin de contrer une campagne noire salissant la réputation et, en prenant le personnage comme cible!


Des erreurs ont été commises, et payées. Il y a donc prescription. BSU/PAD



jeudi 11 décembre 2014

PLUS DE DYNAMISME


PLUS DE DYNAMISME

Nous savons que si nous voulons faire une bonne campagne électorale, nous devons fournir un travail de qualité et utiliser nos propres moyens (journal, site internet, etc. pour informer les gens). Les électeurs ne sont pas stupides, ils ne lisent pas nécessairement la presse  pour prendre une décision quand à choisir le 
<<  bon  >> candidat.

La presse à ses propres règles pour écrire un article. Pour être imprimé un article doit comporter un ou plusieurs de ces éléments : (il suffit de voir ce qui est publié dans les journaux pour en avoir la preuve)




1. Du MAL (SANG, VIOLENCE, PERTES, MORTS, SCANDALES;

2. Du SEXE;

3. De L'ARGENT;

4. DES GRANDS NOMS;

5.  L'article doit être écrit pour INVALIDER quelque chose;

6. L'article doit contenir une CONTROVERSE;

7. Un sujet d'article doit contenir DEUX FORCE EN OPPOSITION. Le matérialisme dialectique est la philosophie de base utilisé par la société en ce moment. Cette philosophie peut être énoncée grossièrement ainsi :  <<  il faut deux forces en opposition pour produire une idée. >>  Les rédacteurs en chef tiennent cela pour la vérité. C'est là la formule que les journaux modernes suivent. Ils ne publient aucune autre sorte d' << article d'actualité >>.

Par conséquent un excellent sujet d'article pour un journaliste contient presque tous les points de 1 à 4 ci-dessus et 5, 6 et 7.

C'est là la formule que les journaux modernes suivent. Ils ne publient aucune autre sortes d' << article d'actualité >>.

Vous pourriez être élue reine du Premier mai et la manchette serait:  << Une controverse déchire l'élection de la reine. Soupçons sur les tendances sexuelles. >>

Si par bonheur, vous receviez en héritage un milliard de votre oncle qui vous aimait bien, et si vous vous apprêtiez à aider des millions de personnes avec votre argent, le journal titrerait:  << Mort douteuse de l'oncle. Droits de l'héritier contestés. Enquête sur sa vie sexuelle . >>


Le BOUCHE A OREILLE est une ligne de communication de relation publiques supérieur à la presse, la radio et la télévision ou à Monsieur vedette. La presse, la radio et la télévision cherchent souvent à créer le  << bouche à oreille >>.  Ce terme signifie ce que les gens se disent.

En lisant les journaux de ce matin, ou en regardant la TV hier soir, nous nous sommes aperçu que ceci était VRAI. Les bonnes choses ont été sciemment enlevées pour y mettre la controverse, l'invalidation.

Les médias en France et partout dans le monde sont en perdition. A force de mettre les points cités en dessus, le public n'achète plus leurs journaux. 

Ils finiront par disparaître, non seulement à cause d'internet, mais principalement à cause << du mal, du sang, de la violence, des pertes, de la mort, des scandales, de l'invalidation, de la controverse, etc. qu'il y a dans les médias. Plus de dynamisme n'est pas synonyme de créer le mal ou de la controverse, mais est synonyme d'améliorer les choses, d'être proche des habitants, d'être à l'écoute, efficace, enthousiaste, avoir du respect pour les autres et faire un travail de qualité.

  Il ne suffit pas de voter un parti ou un autre, mais d'avoir suffisamment de bon sens pour choisir 
la bonne personne qui correspond à la demande du public et qui augmente le niveau de vie 

MONTREUX CONFERENCE DE PRESSE




JEAN-CLAUDE DORIOT PRESENTE SON PROGRAMME A LA PRESSE


lundi 8 décembre 2014

LA PRESSE

Règle pour composé un article   

Derrière chaque problème, il y a un mensonge.
(Les mensonges finissent toujours par se retourner contre-soi.)

Si vous voulez un sujet d'article qu'il publiera, vous devez connaître ses règles car ce sont là
les règles qu'il suit. Les règles en matière de rédaction journalistique d'aujourd'hui sont très précises.
Et c'est probablement une bien meilleure analyse des règles qu'il n'en a, ainsi vous pourrez certainement
gagner.

Pour être imprimé, un article doit comporter un ou plusieurs de ces éléments :

1. DU MAL ( SANG, VIOLENCE, PERTES, MORT, SCANDALE );

2. DU SEXE

3. DE L'ARGENT

4. DES GRANDS NOMS

5. L'article doit être écrit pour INVALIDER quelque chose

6. L'article doit contenir une CONTROVERSE

7. Un sujet d'article doit contenir DEUX FORCES EN OPPOSITION. Le matérialisme dialectique est la
   philosophie de base utilisée par la société en ce moment. Cette philosophie peut être énoncée
   grossièrement ainsi : << Il faut deux forces en opposition pour produire une idée. L'homme avisé
   reconnaît là les items fiables d'un problème : deux forces qui s'opposent mais les rédacteur en chef
   tiennent cela pour la VERITE.

Par conséquent un excellent sujet d'article pour un journaliste contient presque tout les points
 de 1 a 4 ci-dessus et 5, 6 et 7.

C'est la formule que les journaux modernes suivent. Ils ne publie aucune sorte d' << article d'actualité >>.

Vous pourriez être élue Reine du Premier mai et la manchette serait : << Une controverse déchire l'élection
de la reine. Soupçons sur les tendances sexuelles. >>

Si, par bonheur, vous receviez en héritage un milliard de votre oncle qui vous aimait bien, et si vous
apprêtiez à aider des millions de personnes avec votre argent, le journal titrerait : << Mort douteuse de l'oncle Droits de l'héritier contestés. Enquête sur sa vie sexuelle. >>

Et cela est la réalité sur la haine appelé << information >>.

Cela semble du colportage criminel de points. C'en est. Mais c'est aussi la formule complète pour la presse
en ce siècle. C'est ainsi que le rédacteur en chef croit vendre des journaux. Ca pourrait de pas être le cas
 mais il croit que si. Et l'éditeur harassé par les problèmes économiques, doit vendre des journaux pour pouvoir continuer à fonctionner.

LE FARDEAU

Si vous lui donné un sujet d'article quel qu'il soit, le journaliste doit le tourner pour qu'il corresponde à la formule ci-dessus sinon il ne sera pas publié. Il peut même ne rien avoir contre vous ou ne pas être faché contre vous. Il doit juste écrire un << papier >> de la façon décrite plus haut.

Si vous parlez seulement d'une bonne chose, suivant le point 7, il doit fournir un autre terminal, donc il ajoute << le public >> et fait  s'opposer la bonne chose à l' << intérêt public >>. Il n'a alors pas d'autre possibilité que de rendre la bonne chose ou la bonne personne dangereuse pour le public.

Comme il y a la règle du point 1 concernant le mal, et comme il ne peut trouver de sang, il est amené à inventer quelque chose ou il est fait du mal à quelque chose.

Au point 2, il doit y avoir du sexe et ainsi il doit inventer quelque histoire de sexe.

Au point 3, il doit parler de nos tarifs puisque l'argent satisfait aux exigences d'un bon papier.

Au point 4, il doit avoir des noms et pour cela il doit utiliser votre nom, étant que c'est le plus connu, sans tenir compte de toutes les autres personnes en (politique)

Au point 5, il doit faire que les points 1 à 4 invalident le bon sujet,(la bonne personne) si c'est la seule chose qu'il puisse trouver et comme il s'attend à ce que le public achète ses journaux, il ne peut pas invalider ce dernier.

Au point 6, il doit imaginer quelque chose de douteux ou il doit dire que nous sommes controversés s'il veut avoir une controverse. Cela rend les choses << opportunes  et intéressantes >> pour son rédacteur en chef.

Et comme je le disais plus haut, il doit mettre en jeu deux forces, ce qui fait qu'il est amené à utiliser le public comme autre force à  << opposer >> à la personne, ou le bon sujet.

Par conséquent par la nature même de l'écriture journalistique et par la singularité de la personne, vous obtiendrez une mauvaise presse à moins que vous ne sortiez de bons articles de votre propre cru.

Il est naïf de s'attendre à une bonne presse. La presse ne va pas flatter qui que ce soit. Elle va suivre ses règles de 1 à 7 ci-dessus sur << ce qui constitue un papier >>.

Aussi injuste que cela puisse paraître, c'est pourtant la réalité de la chose.

UN BON PAPIER

Le meilleur papier que vous puissiez espérer trouver dans la presse moderne devrait comporter tous les éléments ci-dessus.

Cela semble redoutable pour nous. Mais en réalité ça ne l'est pas. Nous avons seulement besoin de connaître leur formule, de diffuser nos propres articles en utilisant celle-ci et de nous assurer que ce n'est pas à nous qu'on impute le sang, le sexe, l'argent et les noms. Que ce soit le sang, le sexe, l'argent et les noms de quelqu'un d'autre.

En fait nous sommes assez ternes en ce qui concerne les quatre premiers points. Nous sommes trop honnêtes et nous donnons trop de  services.

Ils doivent imaginer du mal pour pouvoir tous les inclure.

Alors, utilisons leur formule si nous voulons de la presse, mais avec un point de vue plus exact.

LA FORMULE

Appelons-la << Chose A >>. Nous sommes contre elle ou contre eux.

1. Expliquez à quel point la << Chose A >> est nuisible;

2. Exposez les aspects sexuels de la << Chose A >> ou omettez-les;

3. Donnez des chiffres sur les sommes énormes liées à la << Chose A >>;

4. Donnez-les grands noms liés à la << Chose A et dites ce qui ne va pas chez eux;

5. Assurez-vous d'invalider la << Chose A >>;

6. Expliquez que la << Chose A >> est sujet à controverse et indiquez avec précision sur quoi;

7. Comme indiqué ci-dessus, assurez-vous de préciser que vous, en tant que force, vous opposez à cette
<< Chose A >> en tant que force et vous aurez un << fait divers >> tout prêt.

C'est la presse. Vous la créez. Vous ne vous contentez pas de la subir.

Et toute presse doit être estimée au niveau de réalité de ses journaux, et non à celui du public.

Ces instructions se basent sur une grande expérience de la manière dont la presse et les journalistes en général écrivent. Elles ne s'appliquent pas seulement aux journaux quotidiens et hebdomadaires, mais à tous les journalistes de tous les genres: magazines, périodiques, << sérieux >>, humoristiques, calomnieux, etc.

La donnée stable est la suivante :

la presse n'imprimera rien de bon; uniquement du mauvais. Donc ne leur donnez rien qui puisse être mal compris.

vendredi 5 décembre 2014

LES RELATIONS PUBLIQUES...



... MAIS COMMENT FACILITER LES RELATIONS PUBLIQUES , OU RELATIONS HUMAINES ?




LES BONNES MANIERES

Comment faire pour qu'un programme soit accepté!

La technologie des relations publiques vous aide à créer un monde meilleur

Il y a un autre élément concernant les relations publiques qui est souvent négligé et auquel on donne bien trop peu d'importance mais qui, lorsqu'il est correctement appliqué, peut constituer une base solide pour un succès dans ses relations avec les autres.

La procédure originale développée par l'homme pour faciliter les relations humaines était  <<  les bonnes manières >>.

Divers autres termes décrivant cette procédure sont la politesse, la bienséance, les formalités, l'étiquette, les convenances, la courtoisies, la délicatesse, la distinction, la culture, la civilité, la dignité et le respect.

Même les cultures les plus primitives avaient des rituel de relations humaines hautement développés. Une étude de vingt et une différentes races primitives révèle que les formalités qui accompagnaient leurs relations interpersonnelles, intertribales et interraciales étaient assez impressionnantes.

Dans toutes les races, les  <<  mauvaises manières  >> sont condamnées.

Ceux qui ont de  <<  mauvaises manières >> sont rejetés.

Donc la principale technologie des relations publiques étaient  <<  les manières  >>.

C'est la raison pour laquelle une personne ou un groupe qui applique les techniques des relations publiques, mais qui n'est pas exercé et ne maîtrise pas les manières acceptées comme  << bonnes >>  par ceux qui sont contactés, échouera. Une telle personne ou un tel groupe peut connaître toute la technologie du PR (relation publique) et cependant échouer misérablement par le fait qu'il <<  montre de mauvaises manières  >>.

Les  << bonnes manières >>  se résument à:

a)  accorder de l'importance à l'autre personne et

b)  utiliser le cycle de communication réciproque.

Lorsqu'on à affaire à des gens, il est impossible de faire passer ses idées et de gagner une acceptation quelconque sans un cycle de communication réciproque.

Par  << cycle >>,  on entend un espace de temps avec un commencement et une fin. Dans un cycle de communication, nous avons une personne émettant une communication vers une seconde personne qui reçoit la communication, la comprend et y accuse réception, finissant ainsi le cycle. Dans un cycle de communication réciproque, la seconde personne origine maintenant une communication à la première personne, qui la reçoit, la comprend et y accuse réception. En d'autres termes, le cycle de communication réciproque est un cycle normal de communication entre deux personne. Ce n'est pas un cycle de communication réciproque si l'une ou l'autre des personnes manque, à son tour, d'originer une communication lorsqu'elle le doit.

Quels que soient les gestes ou les rituels, ces deux facteurs - accorder de l'importance à l'autre personne, et utiliser le cycle de communication réciproque - sont présent. De ce fait, une personne les violant se trouvera, elle et son programme rejetés.

L'arrogance et la force gagnent peut-être la domination et le contrôle, mais ne gagneront jamais l'acceptation et le respect.

Malgré toute leur  << technologie mentale >>,  les psychiatres ou les psychologues ne pourront jamais gagner les applaudissements ou la bienveillance générale parce que a) ils sont personnellement incroyablement arrogants, b) ils ont un mépris cinglant pour les autres ( << l'homme est un animal >>, les gens sont tous des malades mentaux >>, etc.

Ils n'ont simplement pas de  << bonnes manières >>; c'est-à-dire : a) ils ne considèrent pas les autres ou ne leur donnent pas un sentiment d'importance et b) ils sont totalement étrangers à un cycle de communication.

LE PR QUI A DU SUCCES

Toutes relations publiques efficaces sont donc construites sur la base solide des bonnes manières, car celles-ci sont la première technologie développée afin de faciliter les relations humaines.

Les bonnes manières sont plus largement connues et respectées que la technologie des relations publiques. De ce fait, aucune technologie de relations publiques n'aura de succès si cet élément est omis.

Traiter de haut de  << simples gardes >>  comme étant indignes de son attention alors qu'on essaye d'établir un contact avec leur chef, peut être fatal. Qui est-ce qui parle à leur chef ? Ces << simples gardes >>.

Convenir d'un rendez-vous et ne pas le tenir, émettre une invitation trop tard pour qu'elle puisse être acceptée, ne pas offrir à boire et à manger, ne pas se lever lorsqu'une dame ou un homme important entre, traiter ses subordonnés comme des laquais en public, élever la voix en public, interrompre ce que quelqu'un d'autres est en train de dire afin de  << faire quelque chose d'important  >>, ne pas dire merci ou bonne nuit sont autant de  << mauvaises manières >>. Les gens qui font cela ou un millier d'autres impolitesses sont mentalement rejetés par ceux avec qui ils entrent en contact.

Parce que les relations publiques sont basées sur l'acceptation, les mauvaises manières les font complètement échouer.

Afin d'appliquer les technologies de PR avec succès une personne doit avoir des bonnes manières.

Ceci n'est pas difficile. La personne doit évaluer son attitude envers les autres et la corriger. Sont-ils individuellement importants ? Et ensuite elle doit avoir son cycle de communication réciproque tellement parfait et naturel qu'il n'est jamais remarqué.

Munie de ces deux choses, une personne peut maintenant apprendre les parties du rituel qui vont constituer la procédure des  << bonnes manières >>  dans le groupe avec lequel elle est associée.

Ensuite, en utilisant correctement la technologie des relations publiques, elle aura du succès avec le PR.

IMPORTANCE

Vous n'avez aucune idée à quel point les gens sont importants. Il y a une proportion inversée - ceux qui se trouvent en bas de l'échelle se sentent beaucoup plus importants que ceux qui sont au sommet, qui sont importants. Le concept de ce qu'une femme de ménage a de sa propre importance est bien plus grand que celui d'un directeur général en pleine réussite ! 

Les gens sont irrités par ceux qui ne leur accordent pas d'importance. Une partie cruciale  << des bonnes manières >>  est d'accorder de l'importance aux autres gens. Voir et reconnaître l'existence des gens, c'est leur accorder de l'importance.

Ignorez les gens à vos risques et périls.

La flatterie n'est pas très utile et elle est souvent suspecte car elle ne vient pas d'une conviction sincère ; sa fausseté est détectée par tous à l'exception de l'imbécile.

L'importance d'une personne devient réelle pour elle lorsqu'on lui montre du respect, ou simplement quand on lui fait voir qu'elle est visible et acceptable.

Voir et reconnaître la présence de quelqu'un revient à lui accorder de l'importance.

Le fait de connaître son nom et ses relations, détermine également son importance.

Revendiquer sa propre importance est à peu près aussi bienvenu qu'un chat mort à un mariage.

Les gens ont de la valeur et de l'importance. Grands ou petits, ils sont importants.

Si vous savez cela, vous êtes à mi-chemin des bonnes manières.

Ainsi, les relations publiques peuvent avoir lieu.

COMMUNICATION

Le cycle de communication réciproque est plus important que son contenu.

Le contenu de la communication, le message qui doit être transmis à une ou plusieurs personnes, est secondaire face au cycle de communication réciproque lui-même.

La communication existe pour qu'on y réponde ou qu'on l'utilise.

La communication, avec le cycle de communication présent en premier lieu, doit exister avant de transporter un message.

Les messages ne peuvent pas être transmis s'il n'y a pas de ligne de communication. La ligne ou la route sur laquelle la communication s'achemine d'une personne vers une autre doit exister.

La publicité viole cela constamment.  << Achetez les haricots Machin! >>  est lancé dans le vide. D'autres éléments doivent établir la ligne. Et cette ligne doit être établie de telle sorte qu'une réponse soit obtenue, que ce soit par l'utilisation, par l'achat ou par une réaction.

Un exemple intéressant est celui d'un vendeur qui sans préambule ni raison a écrit à des gens et leur a dit d'acheter un produit de plusieurs milliers de dollars sans leur donner une explication quelconque sur son utilité ou sa valeur. Pas de réponse. Pas de ligne de communication. Il écrivait à un nom, sans s'adresser vraiment à une personne.

Dans les relations sociales, un cycle de communication doit être établi pour que l'orateur puisse être accepté. Alors seulement, quelqu'un pourrait faire passer un message.

Les bonnes manières exigent un cycle de communication réciproque. Ceci s'applique également aux lettres sociales et aux appels téléphoniques.

Et cela, on comprend le principe de  << souhaiter la bonne nuit à l'hôtesse en partant >>.

On doit réellement comprendre le cycle de communication réciproque pour vraiment avoir de bonnes manières.

Sans un cycle de communication réciproque, les relations publiques ne valent rien.

RITUELS

Si le rituel de conférence des Indiens américains était si exact et complexe, si un millier d'autres races primitives ont une conduite sociale précise et des façons particulières de s'adresser à quelqu'un, alors ce n'est pas trop que de demander à l'homme moderne d'avoir aussi de bonnes manières.

Mais  << les bonnes manières >>  sont moins évidentes en ce moment qu'elles l'étaient à un moment donné. Cela vient du mélange d'un grand nombre de races et de coutumes qui a favorisé la destruction des modèles de rituels qui étaient bien installés dans les petites unités.

Nous sommes apparemment dans une période ou les manières sont très relâchées.

Ceci n'est pas une excuse pour avoir de mauvaises manières.

On peut avoir d'excellentes manières en observant simplement :

a.  L'importance des gens ;

b.  Le cycle de communication réciproque;

c.  Les rituels locaux considérés comme une conduite acceptable.

Ce sont les premières choses essentielles qu'une personne appliquant la technologie de PR doit posséder.

Sur cette base, on peut construire une présence de relations publiques acceptable, qui va conduire au succès.


On peut avoir une influence sur l'ensemble de la communauté avec la technologie des relations publiques.

Un sondage fait sur un nombre suffisant de membres du public...

... révèle leurs véritables préoccupations.

Un programme qui promeut les buts d'un groupe et qui ensuite lui gagne le soutien de la communauté, peut alors être mis au point.


Il en résulte plus de coopération avec les actions qui améliorent les condition dans la société et le monde.

mardi 2 décembre 2014

COMMENT S' Y PRENDRE AVEC LES RUMEURS


Comment s'y prendre avec les rumeurs et les campagnes de chuchoteries ?

Que faire lorsqu'on est menacé par ces attaques qui visent notre bonne réputation ?

En l'absence d'une véritable technologie des relations publiques, les rumeurs et les mensonges peuvent rendre la vie désagréable, ruiner sa réputation, ceci dans n'importe quel cercle de la société . La calomnie n'atteint pas seulement les célébrités ou les personnalités politiques. 


Souvent, une personne hausse simplement les épaules et l'accepte comme faisant partie de la vie; c'est comme ça, on ne peut faire confiance à la nature humaine. D'autres se battent amèrement pour défendre leur réputation et, n'ayant pas la technologie de relations publiques qui pourrait leur montrer comment venir à bout de telles circonstances, si prennent de telle façon que leurs démentis ne font qu'empirer les choses.

La calomnie n'atteint pas seulement les célébrités ou les personnalités politiques. Les rumeurs et les mensonges peuvent rendre la vie désagréable dans n'importe quel cercle de la société.

Que faire lorsqu'on est menacé par ces attaques qui visent notre bonne réputation ?

Il y a des solutions standards de relations publiques à ce problème que l'on devrait connaître et appliquer si jamais ce genre de situation se présente.

<<  Propagande noire >>  ( noire =  mauvais ou dénigrant ; propagande  = émission de déclaration ou d'idée) est le terme utilisé pour décrire la technique employée pour détruire une réputation ou la confiance du public en des personnes, des entreprises ou des nations.

La technique de la propagande noire cherche à ruiner une réputation à un point tel que la personne, l'entreprise ou la nation se voit privée de tous ses droits par  << accord général >>.  Il est alors possible de détruire la personne, l'entreprise ou la nation par une simple attaque si la propagande noire elle-même n'y est pas déjà parvenue.

Les commérages vicieux et mensongers de vieilles femmes étaient la forme première de cette tactique qui était tellement mauvaise que certaines régions les condamnait au carcan ou les bannissaient de la ville.

De nos jours, de tels moyens de contrôle de la propagande noire n'existent pas. Les difficultés et le coût des poursuites en diffamation, les abus en ce qui concerne la liberté de la presse, etc., rendent chacun vulnérable à une telle campagne.

Tout ce dont on a besoin, c'est d'un ennemi. Et au cours de l'histoire il y a peu d'hommes qui n'aient pas eu d'ennemis.

Il existe dans la société des individus errants qui ne comprennent pas grand-chose.

Cela se manifeste par une sorte de ricanement malveillant à propos des choses. De tels individus acceptent très facilement les rumeurs diffamatoires. Dans une société illettrée, ces individus sont très nombreux. Le fait qu'ils ne puissent pas lire les prive des connaissances les plus essentielles. Puisqu'ils ne connaissent pas beaucoup de mots, beaucoup de ce qui leur est dit n'est pas compris.


Et ceci ne constitue pas seulement l'apanage des illettrés.

Ce qu'ils ne comprennent pas , ils le remplacent par des choses imaginaires.

Par conséquent, de telles personnes non seulement écoute les calomnies mais vont-elles jusqu'à les corrompre et les interpréter.

Donc une rumeur qui n'a aucun fondement de vérité, peut sillonner une société.

Quand nombre de telles rumeurs existent et persistent, on peut soupçonner l'existence d'une campagne de chuchoterie. Ce n'est pas parce que les gens chuchotent entre eux, mais parce que, comme le vent mauvais, cela semble ne pas avoir de source. 

La propagande noire tire parti d'un tel empressement à transmettre et à amplifier les mensonges.

En grande quantité, la propagande noire est bien sûr plus manifeste; elle est flagrante dans les journaux, radios ou télévisions irresponsables (ou secrètement contrôlés).

Mais même après que la mauvaise presse a paru ou qu'une mauvaise émission de radio ou de télévision a été diffusée, les responsables de la propagande noire comptent sur la campagne de chuchoteries pour répandre les calomnies dans la société.

En conséquence, toute personne ou tout être est en péril.

Une personne en vient à craindre que de mauvaises choses soient dites à son sujet. Confronté à une campagne de chuchoteries, réelle ou inventée, fondée ou non, on a tendance à se retirer, à devenir moins actif et à moins atteindre.

Ceci est également vrai d'entreprises et même de nations.

Donc, à moins que l'on ne sache comment venir à bout d'une telle attaque, on peut, en fait, devenir plutôt misérable et même tomber malade.

La loi de la donnée omise


Il y a une loi naturelle qui fonctionne et qui malheureusement favorise la propagande noire.

LA OU IL N'Y A PAS DE DONNEES DISPONIBLES, LES GENS EN INVENTERONT.

C'est la loi de la donnée omise.

Un vide a tendance à se remplir. Dans le passé, des philosophes disaient que  << la nature a horreur du vide >>.  En fait, la pression environnante s'achemine vers une zone sans pression.

Il en va de même pour une personne, une entreprise ou une nation.

Quand elle est assaillie par des mensonges, une personne a tendance à se retirer. Ceci tend déjà à attirer les choses.

La personne ne désire pas alors émettre d'informations. Elle devient, dans une certaine mesure, un mystère.

Pour remplir ce mystère, les gens inventeront des données.

C'est vrai pour les gens, les entreprises et les nations.

C'est à ce point que les relations publiques sont une nécessité.

Essentiellement, les relations publiques sont l'art de faire connaître de bons travaux.

C'est une erreur fatale que de penser que de bons travaux parlent d'eux-mêmes. Ce n'est pas le cas. Ils doivent faire l'objet de publicité.

C'est essentiellement le rôle des relations publiques. Et c'est la raison pour laquelle elles existent: remplir ce vide de données omises. Au milieu d'une campagne de propagande noire, on n'a pas accès aux canaux de communication habituels. La presse au moyen de laquelle la campagne est menée ne fera aucun commentaire favorable. Il faudrait être fou pour penser qu'elle le fera, car elle sert d'autres maîtres qui sont bien décidés à détruire la réputation de la cible. 



Des déclarations  << autoritaires >>  mettent la pure vérité hors d'atteinte.

En conséquence, les gens des relations publiques doivent être très experts dans leur technologie quand ils font face à de la propagande noire.

La solution

Quand on ne passe pas son temps à se battre contre la propagande noire, les relations publiques sont faciles.

On emploie un journaliste qui travaille sur des idées et fait paraître des communiqués de presse. C'est pourquoi on pense souvent que les journalistes sont des gens des relations publiques, ce qui n'est pas le cas.

Face à une campagne de propagande noire, ces parutions sont déformées, refusées, et c'en est fini.

Cet art contient beaucoup plus encore.

Voici quelques règles qui s'appliquent :

Remplir le vide

En premier lieu, arrêtez de vous retirer. Il est prouvé de façon concluante que lorsque l'on a affaire à de la propagande noire dans les relations publiques, seul le débit d'information rapporte. Ne rien dire peut être un trait de noblesse de caractère, mais c'est fatal en relations publiques.

Un démenti abrupt est cru et peut être utilisé contre soi comme une sorte de confirmation.

Vous n'avez pas besoin d'annoncer ni de diffuser une catastrophe, et vous ne devriez jamais le faire. Les hommes des relations publiques souvent créent la catastrophe.

Mais n'interprétez pas ceci comme  <<  le silence est nécessaire  >>. Trouvez un endroit sûr et dites franchement ce que vous pensez.

Utilisez n'importe quel canal pour parler. Mais ne recherchez pas des canaux qui vont corrompre ce que vous dites en le rapportant.

Ne demeurez pas sur le sujet sur lequel vous êtes attaqué.

Voici un exemple de réponses sans démenti et donc sans confirmation :

DECLARATION :  <<  J'ai lu que votre entreprise a fait faillite le mois dernier.

REFUTATION: -  Mon Dieu!  Ne m'en parlez pas! Si on n'avait pas fait marche arrière avec ce contrat, on aurait vraiment fait faillite. Ca bardait dans la salle de conférence!  Mais McLinty a gagné; écossais jusqu'à la moelle, celui-là. Il a dit: "Je ne le signerai pas!" Comme s'il voulait arracher la tête au président. Ca bardait! Il semble qu'on ait quelque quatre -vingts millions enterrés quelque part et McLinty en est responsable et il ne bougera pas d'un pouce là-dessus. >>

La conclusion de la personne qui vous questionnait est que vous n'êtes pas en faillite. Il a les données. Le vide est rempli avec une histoire d'engueulades au conseil d'administration et d'une mystérieuse réserve de quatre vingts-millions.

Refuter des données fausses

Ceci consiste à réfuter complètement la fausse déclaration par des documents, une démonstration ou un étalage de preuves. On doit disposer d'un ensemble de documents ou être en mesure de prouver, ou encore avoir quelque chose à montrer.

DECLARATION : << J'ai appris que vous aviez des problémes avec la commission d'hygiène et de santé ?

REFUTATION: << - Voici notre dernier certificat de santé ainsi qu'une lettrede recommandation de la commission. >> Vous les montrez.

Résultat ? La personne qui l'a renseignée est maintenant discréditée auprès de lui en tant qu'informateur fiable.

Quand la personne fait des déclarations réfutables, trouvez qui pour y fixer son attention, puis produisez votre réfutation.

DECLARATION:  << J'ai entendu dire que vous n'étiez pas mariée avec le type avec qui vous vivez ?

REFUTATION: -  Qui vous a dit ça ?

LE DECLARANT:  -  J'ai oublié.

LE REFUTEUR: -  Bon, souvenez-vous et je vous montrerai des preuves.

LE DECLARANT: -  Eh bien, c'était un homme...

LE REFUTEUR: -  Qui ?

LE DECLARANT: -  Jean Schmolduc.

LE REFUTEUR: -  D'accord. Voici mon certificat de mariage. Mais au fait, qui est ce fou de Jean Schmolduc ? >>

Maintenant c'est Jean Schmolduc qui est le mystère. Pourquoi ment-il ? Qu'est-ce qu'il y gagne ?

Quand on n'a  pas le document mais qu'on peut l'obtenir, on peut dire:  << Dites-moi le nom de la personne qui vous a dit ça et la prochaine fois qu'on se verra, je vous montrerai quelque chose de très intéressant. >>

Faites en sorte d'obtenir le document et de le revoir.

Il y a des milliers de variations.  << Ca ne volera pas >> ;  faites-le voler.  << L'endroit est désert >> ; montrez-lui que c'est plein.

Tout le sujet ici, c'est la preuve, sous n'importe quelle forme.

Dans toute conversation, ne contestez que les déclarations que vous pouvez prouver comme étant fausse et négligez le reste.

Refuter chaque rumeur

Fournir la preuve de négations est presque chose impossible.  <<  Qu'est-ce qui me prouve que vous n'êtes pas un agent de la CIA ? >>  Eh bien, comment peut-on prouver ça ? On ne peut pas exhiber sa plaque du KGB, ce qui serait tout aussi mauvais. Personne n'a jamais écrit un document du genre  << André Carré n'est pas membre de la CIA >>. Ce serait inutile. C'est un démenti. Qui le croirait ?

<< Rien >> marche parfois.



Mais la bonne réponse à une négation (pas de preuve), c'est de << remplir le vide >>.

De temps à autre, vous pouvez prouver une négation. Accusé de trafic de drogue, on peut prouver qu'on est membre de la ligue << antidrogue >>. La riposte dans une preuve négative doit être louable.

Il en existe des millions de millions de variations.

Le tout c'est de ne pas être impliqué dans ce qui fait l'objet de la rumeur et d'être en mesure de le prouver rapidement.

Continuer à remplir le vide.

Il est vital de produire de bons travaux et à bien les diffuser.

Il faut fournir pamphlets, brochures, communiqués de presse, ses propres journaux et revues, tout ça et plus encore, avec une identité compréhensible de soi.


En les distribuant ou en les utilisant, on fait la publicité de son bon travail.

Mais on doit aussi faire du bon travail. On doit être visible au moins par ses bons travaux et ses actions.

Donc un torrent continuel, véritable et artistique d'activités de relations publiques doit se produire.

Et puis un jour, il n'y a plus d'ennemi.

Et on a une très bonne réputation.

Il peut se produire d'autres attaques ; mais à présent, on peut en venir à bout comme s'il s'agissait de petits feux plutôt que de tout un incendie de forêt.

Vous pouvez voir que la propagande noire est une attaque clandestine de la réputation d'une personne, d'une entreprise ou d'une nation, utilisant des calomnies et des mensonges de façon à affaiblir détruire.

La défense part du principe que la cible n'est pas si mauvaise que ça.

On a pas besoin d'être parfait pour résister à de telles attaques, mais cela aide.

Mais même si on était parfait, ce ne serait pas une défense. Presque tous les saints de l'histoire ont été sujets à de telles attaques. Et la plupart d'entre eux en sont morts.

La réponse est une technologie de relations publiques habilement appliquée.

Pour être habile en toute chose, on doit la connaître, en avoir l'expérience et la faire.



 LORSQU'IL N'Y A PAS DE DONNEES DISPONIBLES, LES GENS EN INVENTERONT. CETTE LOI FAVORISE MALHEUREUSEMENT LA  << PROPAGANDE NOIRE >>

SI LE VIDE EST REMPLI PAR DE VRAIES DONNEES...
... LA  << PROPAGANDE NOIRE >>  APPARAIT COMME ETANT UN MENSONGE ET DISPARAIT.
LRH/BSU/PAD

dimanche 30 novembre 2014

MY MONTREUX

NEW
MyMontreux.ch – Keep in Touch!LE SITE BIEN CONNU DE TOUS LES MONTREUSIENS PLUS DE 24293

MONTREUX ET SES VILLAGES, LE PARTI DE JEAN-CLAUDE DORIOT Y FIGURE DEPUIS PEU, POUR PROMOUVOIR SA CAMPAGNE ELECTORALE!NOUS LUI SOUHAITONS BEAUCOUP DE SUCCES.

 QUE LES MONTREUSIENNES ET MONTREUSIENS VOIENT EN LUI, L'HOMME DE LA SITUATION

MYMONTREUX.CH EN DIRECT




Election complémentaire à la Municipalité de Montreux 11 janvier 2015, 1er tour
http://mymontreux.ch/

dimanche 23 novembre 2014

samedi 22 novembre 2014

ELECTION MONTREUX

Résultat de recherche d'images pour "ville de montreux foto"A propos de Jean-Claude Doriot


Il a dit : je suis pas  le représentant des villages mais de tous les Montreusiens


Ce n'est pas par cupidité ou intérêt personnel. que Jean-Claude Doriot retourne en politique, mais bien au contraire par affection pour sa ville et ses villages et par devoir de citoyen. C'est aussi pour boucler la boucle.

Né dans le jura bernois, arrivé à Montreux en 1966 avec sa famille, il y est resté depuis.


Résultat de recherche d'images pour "ville de montreux foto"Les Montreusiens le connaisse bien puisqu'il a siégé à la municipalité pendant plus de douze ans. Un homme pragmatique, avec des ambitions et des idées.
Son programme réservera bien des surprises pour les Montreusiennes et Montreusiens. Il sera dévoilé prochainement..

Le 9 janvier la réponse sera dans les urnes. Les Montreusiens choisiront leur candidat.

Nous souhaitons dès lors, plein de succès à Jean-Claude Doriot qui nous espérons saura convaincre le peuple Montreusiens.

VOTRE MARIAGE

https://natation14.wixsite.com/monsite-4/votre-mariage MAGNIFIQUE ELEGANT Mettez en valeur votre photo de mariage ou d'anniversaire ...