jeudi 11 mai 2017

HAARP

Résultat de recherche d'images pour "haarp FOTO" 
PROGRAMME DE RECHERCHE

Tremblements de terre, tempêtes, raz-de-marée,… Depuis quelques années, ils sont de plus en plus nombreux sur la Toile à attribuer l'origine de ces catastrophes naturelles à un programme de recherche américain : HAARP. Qu'y a-t-il vraiment derrière cet acronyme de cinq lettres ? Qui sont ses détracteurs ? Et comment le Parlement européen en est-il arrivé à se faire l'échos des thèses les plus extrémistes sur HAARP ?  

Résultat de recherche d'images pour "DIEGO GARCIA"

BASE MILITAITE DE DIEGO GARCIA

Image associée Existant depuis 1986, la base militaire de Diego Garcia dans l'océan Indien a fait l'objet du livre «L'île de la honte» et a été soupçonnée d'implication dans le crash du vol MH370. Sa mise en place a été liée à certaines complications, dont le peuple local, les Chagossiens. Et malgré cela, elle ne semble pas intéresser les médias.

Lien : https://fr.sputniknews.com/international/201701241029763643-base-usa-diego-garcia-peuple-chagossien/

Image associée Les militaires américains sont passés maîtres dans l'art de camoufler leurs opérations secrètes sous le couvert de recherches pacifiques. Ainsi, HAARP signifie "High Atmosphere Auroral Rechearch Program" ("programme de recherche sur les aurores boréales en haute atmosphère"), un nom calculé pour ne faire peur à personne, avec un budget apparemment pas trop élevé  (30 millions de dollars par an officiellement).  HAARP à Gakona (Alaska)En réalité, depuis plus de quinze ans, se déroule sous ce couvert un projet gigantesque de construction d'une nouvelle arme terrifiante. La première réalisation est une station située à Gakona en en Alaska, station dont la puissance double régulièrement au fur et à mesure que de nouvelles installations voient le jour (960 kW en 2003, 3,6 mégawatts en 2006, 20 mégawatts en 2008). D'autres stations sont en construction. Mais cela ne constitue que la partie émergée de l'iceberg. L'île américaine de Diego Garcia, au sud ouest de l'inde, serait un autre maillon de HAARP. Il y en aurait un autre à Pine Gap, en Australie.

Aucun commentaire:

TERRORISME DROGUES

LES DROGUES CAPABLES DE MODIFIER L'ATTITUDE L'HOMME EST FONDAMENTALEMENT BON. POUR COMMETTRE DES ATROCITES ET DEVENIR UN SERIA...