dimanche 3 avril 2016

AVIONS FURTIFS TOP SECRET


AVIATION TOP SECRET

En effet, au début des années 1990, les services Russes ont révélé le fait que les USA ont testé sur l'une de leur base aérienne un avion prototype "ultra secret" que les USA appelle "Aurora", en honneur à déesse de l'aube. On lui attribue ce nom parce qu'il a été accidentellement publié dans une proposition de budget pour l'année 1985, sur une ligne budgétaire entrant dans la même catégorie que l'U-2 et le SR-71: 80 millions de dollars ont été affectés pour 1986, 2,27 milliards de dollars pour 1987, puis la ligne a disparu les années suivantes.

Voir la vidéo
 

II remplacerait le SR-71 et serait un complément à la constellation des satellites de reconnaissance américains. Les satellites permettent une observation précise mais pas très souple car il faut obligatoirement attendre que l'un d'eux survole la zone cible, pas question de le faire changer de trajectoire, d'où l'intérêt de posséder un avion capable de se rendre rapidement sur place.

Ainsi Aurora est supposé pouvoir rallier n'importe quel endroit de la planète en 2 heures maximum, prendre ses photos ou larguer ses bombes, et rentrer à sa base, le tout sans pouvoir être détecté et encore moins intercepté, et en volant à 60 Km d'altitude.

De telles performances semblent tout simplement impossibles à la plupart des gens mais la technologie pour y parvenir est déjà connue par certains scientifiques, il n'y a rien d'extra-terrestre là-dedans, simplement cela demanderait pas mal de temps, d'expérimentation, et de fric pour y parvenir.

De telles performances semblent tout simplement impossibles à la plupart des gens mais la technologie pour y parvenir est déjà connue par certains scientifiques, il n'y a rien d'extra-terrestre là-dedans, simplement cela demanderait pas mal de temps, d'expérimentation, et de fric pour y parvenir.

Une photo d'Aurora est encore plus rare qu'une photo d'ovni, et il existe des soi-disant projets expérimentaux qui reprennent son allure générale sans les vraies solutions technologiques, de quoi semer le trouble et décrédibiliser la présomption d'existence d'un appareil opérationnel, une ruse bien connue des américains.

Rien d'établi ne permet d'affirmer avec force que cet avion existe mais il y a des pièces à convictions et des indices administratifs allant en ce sens, même le dernier Science & Vie spécial aviation (juin 2003) l'évoque en parlant du SR-71, je cite : « Cet avion construit à base de titane aurait été remplacé au sein de l'US Air Force par un avion hypersonique furtif dérivé du projet de recherche Aurora. » (c'est pas une preuve mais il s'agit quand même d'un magazine grand public qui y accorde un certain crédit). 

FURTIVITE
   
La furtivité est la caractéristique d'un engin militaire conçu pour avoir une signature réduite ou banale et donc pour être moins détectable, classifiable ou identifiable.

Un engin militaire (en général navire, ou aéronef) émet de l'énergie sous forme électromagnétique (radar de bord, radiocommunications, etc.), thermique (sortie du propulseur, échauffement cinétique, etc.) et acoustique (sonar actif, bruits de propulsion, d'écoulement ou d'auxiliaires) ; il reçoit de l'énergie électromagnétique (radars de détection, antennes de radio ou de télévision, etc.), thermique (soleil) et acoustique (sonars actifs) ; l'engin émet ou réémet cette énergie dans toutes les directions.
Un engin militaire (en général navire, ou aéronef) émet de l'énergie sous forme électromagnétique (radar de bord, radiocommunications, etc.), thermique (sortie du propulseur, échauffement cinétique, etc.) et acoustique (sonar actif, bruits de propulsion, d'écoulement ou d'auxiliaires) ; il reçoit de l'énergie électromagnétique (radars de détection, antennes de radio ou de télévision, etc.), thermique (soleil) et acoustique (sonars actifs) ; l'engin émet ou réémet cette énergie dans toutes les directions.

Les systèmes de détection au sol ou embarqués sur des aéronefs, navires ou armes (radars, sonars, détecteurs ESM ou IR) reçoivent une partie de cette énergie et peuvent s'en servir pour détecter, classifier, identifier et poursuivre l'appareil. La furtivité est l'ensemble des techniques et technologies utilisées pour réduire les émissions dans une direction donnée ou dans toutes les directions et donc rendre l'engin moins détectable, classifiable ou identifiable. On parle généralement de réduction ou banalisation de la signature d'une cible.

Aucun commentaire:

LEMAN ACRO SHOW

  Acro Show Villeneuve!   Aile du Léman Août 2017 "The" rendez-vous Mondial de la voltige, de l'acro pa...