vendredi 27 janvier 2012

COMMUNIQUE DE MONTREUX INFO-VILLE



 M O N T R E UX


Le Magazine de l'Information Politique, Economique et Culturelle


Communication à nos lecteurs et annonceurs

L'année 2012 est déjà en cours, nous profitons encore pour vous souhaitez à tous, nos voeux les meilleurs.

Certains sont optimistes, d'autres un peu moins. La conjoncture actuelle invite une certaine morosité. Crise économique, fin du monde annoncée pour décembre 2012 et tant de choses qui laissent perplexe le monde et ses habitants.

Il est de coutume de dramatiser la situation, car les médias sont là pour nous annoncer les mauvaises nouvelles. Il suffirait pourtant de ne plus les lire pendant quelque temps pour retrouver la sérénité et la confiance en soi.

Celui qui reste optimiste et confiant continue à faire de bonnes affaires. Son état d'esprit est positif et influant. Il porte son attention sur son activité, il a des projets pour le futur et des buts qu'il réalise.

Celui qui a son attention fixée sur un problème ou même plusieurs, vit dans le passé et échoue dans ses affaires. Son influence est néfaste. Il ne réalise pas de bonnes choses, les gens les évitent.

Voulez-vous faire des affaires ? Améliorer votre niveau de vie ?

Eh bien adoptez le bon comportement et vos affaires marcheront. Aussi sûr que le soleil se lève à l'est et se couche à l'ouest!

Nous ne pouvons que vous souhaiter de réussir!
Le secret réside en soi.




Montreux info-ville

       Tirage: 15 000 ex.                                                    
                                  Editeur, rédaction, publicité:                                                             
                                      Info-Ville Sàrl                                           
                                              Case postale 293                                                       
   1820 MONTREUX 2                 
Téléphone et fax 021 963 75 18 
E-mail :  
Infoville



LE PIEGE DES CASINOS


RIEN NE VA PLUS!



CHANCE  MALCHANCE OU ESCROQUERIE ?

La loyauté est une qualité hautement appréciée. Celui qui la possède bénéficie de l'estime des autres. Celui qui l'a perdue peut être considéré comme un bon à rien.

ENQUETE ET DISSERTATION SUR LES CASINOS


LES JEUX D'ARGENT 



En Suisse le Conseil Fédéral veut autoriser les casinos en ligne et les tournois de poker hors maison de jeu.

Un moyen de plus pour remplir les caisses de la confédération, en dépit des joueurs!



STRESS FINANCIER


Si l'on ne possède pas les connaissances nécessaires et les règles concernant les finances, il est difficile de ne pas se faire piéger dans une société de consommation ou le seul Dieu est : 
<< Argent >>

Il existe un axiome: celui qui croit à la chance, récoltera la malchance. La chance est du hasard désordonné

Gagner de l'argent c'est facile, pour ne pas en avoir il faudrait presque le planifier.


Pour atteindre ses rêves, ses buts dans la vie, cela demande une bonne administration, des plans à mettre dans la pratique et pas simplement juste le fait de rêver, de rien faire et de compter sur la chance. Si vous seriez pas au volant de votre voiture et croyez qu'elle vous mènerait à destination, vous risqueriez d'être surpris.


Les gouvernements, les organisations ou les individus qui échouent est le fait d'une administration médiocre ou juste le fait d'inverser certaines lois qui régissent les finances.

Ceux qui réussissent c'est soit par instinct, ou par une bonne connaissance de l'administration, ou par d'importants fonds de soutien.

Les faillites et le stress financier sera évité de toute évidence, simplement en ayant une planification efficace, tout en respectant les lois fondamentales concernant les finances et faire 

que cela devienne une réalité.

ENFER - PARADIS - CRIME


Les casinos suisses ont réalisé en 2003 un chiffre d'affaires de 561 millions de francs.Comment ont-ils réalisé ce chiffre astronomique et avec quelle production?

LES PIEGES DES CASINOS


LA ROULETTE EST-ELLE UN JEU DE HASARD OU UNE TROMPERIE, UNE TRAITRISE?


Les jeux faisant appel au facteur chance bénéficient d’une tradition millénaire, le plus ancien jeu de hasard étant celui des dés. Les paris sur les courses de chars figuraient parmi les passe-temps favoris au temps de la Rome antique. Aujourd’hui comme jadis, la nature des jeux de hasard et l’attitude à leur égard diffèrent en fonction des cultures.

On qualifie de jeux de hasard ceux dont le résultat est essentiellement aléatoire, où la participation exige la mise en jeu d’un bien – généralement de l’argent – et dont le gain est également constitué d’un bien. Parmi les jeux de hasard figurent les tables de jeu dans les casinos (p. ex. roulette, black jack, poker), les appareils à sous – les "slot machines" – ainsi que les loteries et les paris (loterie à numéros, billets à gratter, loto sportif, etc.). Quelques uns de ces jeux sont de pur hasard, d’autres comme certaines formes de poker font intervenir, outre le facteur chance, des éléments de stratégie et d’habileté. Dans le cas des paris et des jeux de spéculation, la chance n’est pas non plus le seul facteur déterminant du gain.

Les opérateurs de jeux de hasard aménagent le contexte général de manière à encourager le jeu et donc leur chiffre d’affaires. Les enquêtes montrent que la nature des jeux agit sur le développement de comportements de jeu problématiques. Un déroulement de jeu rapide, des quasi-gains et des mises d’argent occultées par l’utilisation de jetons ou de points de bonus sont autant d’éléments susceptibles d’empêcher certaines personnes d’arrêter le jeu à temps. A l’instar du potentiel d’addiction des substances psychoactives, qui diffère selon le type de substance, le risque de dépendance aux jeux de hasard varie en fonction de la nature du jeu. 




CASINO ENFER OU PARADIS?









CASINO BARRIERE - MILLIARDAIRE !

Mon expérience personnelle dans le casino Barrière de Montreux en Suisse, est fondée sur le principe qu'il gagne énormément d'argent sur le dos de sa clientèle et que le client perd énormément d'argent!

Quelque soit le moyen employé pour y parvenir, ils sont toujours gagnants. La preuve est un chiffre d'affaire colossal et des clients totalement ruinés.

La roulette électronique est particulièrement dangereuse, car gérée par des informaticiens, ce n'est plus un jeu de hasard ou seul la chance ou la malchance compte! Si vous tombé sur une phase ou ces machines sont réglées pour encaisser, vous ne pouvez strictement rien faire pour gagner, mais vous allez perdre tout votre argent, à coup sûr!

La roulette normale, avec un bon croupier, l'affaire est dans le sac pour la maison! Les machines à rouleaux et ses fameux algorithmes qui font de vous des victimes, des vaches à lait. Bénéficiaire?

La loi interdit de truquer ou de tricher. Mais il existe des moyens pour parvenir à leur but : << gagner de l'argent >>. Par exemple des sièges ergonomiques pour retenir le client, une absence d'horloge et des rideaux tirés pour oublier le temps qui passe et continuer à jouer, des bancomats à quelque pas pour aller tirer son argent, lumières et décors rouges ce qui excite, boissons offertes, etc.,etc. Il savent d'une façon experte et sûr, que si le client gagne, le fait de continuer à jouer fera en quelque sorte perdre ce même client. Nous avons ici toutes les ruses et une stratégie qui marche toujours en leur avantage et jamais ou pas souvent à l'avantage du client.

Que pouvez-vous faire contre ces experts en fric ? RIEN ! Ou plutôt si ! Ne pas y aller!

Allez-y juste voir! Vous remarquerez très vite que cela reflète la réalité.

Est-ce une liberté, une tentation, une addiction, un plaisir, une supercherie, ou un piège les casinos? 

Ou tout simplement une escroquerie, une tromperie, une traîtrise!

 Ne devrions-nous pas voter une loi et interdire les jeux d'argents et les casinos ?

Tôt ou tard, ils finiront par disparaître ces marchands d'argent, car ici, la loi naturelle et fondamentale sur les finances est bafouée intégralement.

La vie de palace de Dominique Desseigne



La vie de Palace du Milliardaire Dominique Desseigne, 
héritier  des Casinos & hôtels Barrière à la mort de sa femme Diane Barrière, dans sa suite présidentielle de l'hotel Fouquet's Barrière, sur les Champs - Elysées, à Paris.





                 << NOS CHERS CASINOTIERS >>

ATTENTION!!


Gagner de l'argent sans produire en échange un service ne marche pas! Seul un échange, une production par un travail permet de gagner un salaire. 

Les jeux d'argent dans les casinos, sont un moyen très sûr de perdre ses billets. 

D'une part les casinotiers s'arrangent avec leurs machines électroniques réglées par ordinateur, de façon à prendre un maximum d'argent à la clientèle, dans le but de s'enrichir.
D'autre part une stratégie élaborée, un marketing réfléchi fait pour attraper et piéger le client potentiel!

Bien sûr, ils redistribuent le 97% des gains encaissés à la roulette électronique ou 90% aux machines à sous. C'est du moins ce qu'ils prétendent. De fabuleux jackpots sont redistribués à quelques joueurs chanceux, ce qui fait une bonne publicité pour la maison.

Le joueur régulier n'a pas beaucoup d'espoir de gagner ces fabuleux jackpots, mais plutôt de 
perdre des sommes astronomiques à moyenne ou longue échéance.

Résultat de recherche d'images pour "BUSINESS"La loi autorise ce fabuleux business qui enrichit à la fois les casinotiers et l'Etat. 

Le pauvre joueur qui persiste dans ce jeux, va se retrouver très rapidement ruiné, avec 100% de certitude et tous les problèmes liés à sa ruine.

Dans le passé on avait interdit les casinos, en particulier en Suisse à cause d'un trop grand nombre de suicides.

Dans la plupart des pays du monde, les casinos sont interdits.

Les joueurs de casinos ne se rendent pas compte à quel point ils sont en danger.

On détourne son attention en regardant ce qui se passe dans les pays du Moyen-Orient, d' Afrique et autres, ou les gens sont tués et on se dit que chez nous, nous sommes en sécurité.

Eh bien chez nous en Occident c'est  sournois, on se fait détruire par des moyens dissimulés et autorisés par la loi.

Chacun doit être sur ses gardes, afin d'éviter ces nombreux pièges qui sillonnent notre environnement.

Un gouvernement à pour mission de protéger son peuple et d'interdire toute chose pouvant détruire, ou mettre en danger ses citoyens.


Les casinos suisses ont réalisé en 2003 un chiffre d'affaires de 561 millions de francs


Si le chiffre d'affaire des casinos en Suisse est en légère baisse, il reste cependant important, ceci malgré la crise.

En prenant en compte cette somme astronomique que gagne les casinos, sur le dos de la clientèle, on imagine à quel point cette dernière est dépossédée de son argent. Les drames que cela engendre dans les familles, quand l'un ou l'autre des conjoints est joueur, est irréversible!

Un grand nombre se retrouve en faillite, ruiné, des divorces sont prononcés,des maladies graves et même des suicides arrivent très rapidement. Bien sûr ici on parle , d'addiction, de client faible d'esprit qui ne gère pas leur dépense.

Cependant un joueur peut devenir très rapidement dépendant, des machines à sous, de la roulette et autre distractions de ce type.

Des systèmes de contrôle sont actifs dans les casinos et on repère le client addictif. Il est ensuite dirigé vers un centre psychiatrique, ou on l'interdit de Casino. Ceci est fait généralement quand le client a perdu sa fortune, et qu'il n'intéresse plus personne!

Dans un casino, tout est fait pour retenir le client : sièges ergonomiques, absence de lumière du jour ( rideau tiré) , absence d'horloge, boissons gratuites, friandises offertes, carte avec bonus (encourage le client à jouer pour avoir des points), machines à sous faussant la cognition  (gains fréquents, ce qui encourage à jouer davantage) .

L'ambiance générale à l'intérieur d'un casino est conçu pour retenir le client et faire qu'il se sente bien, afin qu'il puisse jouer tout son argent ! Le rouge est prédominant (ce qui excite le client), les bancomats sont a disposition près des jeux,( pas besoin de sortir du casino pour chercher de l'argent) etc.


Le client occasionnel n'est pas à risque, toutefois ce même client devient très vite un client régulier.


On parle de joueurs professionnels, qui ont des méthodes pour gagner à coup sûr! Ces clients existent dans l'imagination des gens, car les casinotiers sont bien conscients que pour faire autant de chiffre d'affaire, il faut se parer à ce genre de clientèle indésirable. Pour ce faire, ils ont des employés assidus qui étudient toute méthode existante et nouvelle, afin de contrecarrer cette clientèle de soi-disant joueur professionnel.


Il devient une victime et en tant que victime il est malheureux. Il se sent dévalorisé, dégradé, humilié, trahi, il subit des pertes et des pertes. 

Il descend la spirale très rapidement. Il devient malade ou pire encore, il meurt! BSU/PAD


                                                 

PROSPERITE



Pour que l'argent coule à flot, il est nécessaire de bien comprendre le système économique dans notre société. A partir du moment ou un individu gagne et dépense de l'argent, il entre dans un système économique avec ses propres lois naturelles et fondamentales.

Ignorer ces lois ou ne pas les appliquer dans un groupe, une entreprise, ou un individu c'est courir à la catastrophe ou même à la faillite.


Si quelqu'un fournit un service de valeur et l'échange contre des biens, il se sert de l'argent comme intermédiaire.


Ce que les gouvernements, les gens et même nos organisations ne peuvent arriver à comprendre, c'est que PAS DE PRODUCTION = pas d'argent.


Bref, l'argent est un sujet aux passions. Tant de ruses ont été introduites dans le système économique et il existe tant d'obsessions politiques qu'un individu ou un directeur qui essaye de rendre son activité solvable a souvent beaucoup de mal.


On peut manipuler l'argent de milles façons différentes.


Il y a les << spéculateurs >> tels que les banquiers, ou le fisc qui encaisse des impôts abusifs et tous ceux qui font de l'argent facile, sans produire. Tous ces tours et des milliers et des milliers d'autres systèmes pour ce faire de l'argent, auxquels on a laissé trop souvent libre cours, altèrent la CONFIANCE et détruisent l'argent.


Si on prend les casinos avec leurs jeux d'argent qui, avec une promotion et un marketing ciblé, attirent une clientèle jeunes, des chômeurs, des retraités, etc.,est un système qui fait de l'argent en quantité énorme sans rien donner en contre partie, si ce n'est une boisson << offerte >>, mais qui cependant risquerait de vous coûter une fortune. Les casinos suisses ont réalisé en 2003 un chiffre d'affaires de 561 millions de francs.



La roulette dans un casino a probablement été inventée par le diable dans le but de manipuler les esprits faibles, afin de soutirer de l'argent.


Trop de  spéculateurs, trop d'hommes malhonnêtes engendrent trop de haines, trop d'impôts abusifs, trop de propagandistes bafouant l'argent, trop de dupes, tout cela abouti à une atmosphère économique explosive.


Il faut qu'un individu ou un groupe soit très intelligent pour survivre au cours d'une telle époque. Il faut que leurs arrangements et leur politique économique soient terriblement judicieux, bien établis et suivis.


La première condition pour qu'un groupe, un individu fasse son chemin et prospère grâce à ses propres efforts.


La clé d'une telle prospérité, c'est l'échange.


On échange une chose de valeur contre une chose de valeur


Les quatre conditions d'échange:


1. Premièrement considérez un groupe, un individu qui encaisse de l'argent, mais qui ne livre rien en échange. Cela s'appelle de l'escroquerie. C'est la condition d'<< échange >> des voleurs, des percepteurs d'impôts, des gouvernements, des casinos et d'autres éléments criminels.


2. La seconde est la condition d'échange partielle. Le groupe reçoit des commandes ou reçoit de l'argent pour des biens et ensuite en livre une partie ou une version altérée de ce qui a été commandé. Ceci s'appelle rouler quelqu'un ou s'endetter, dans la mesure ou le groupe doit de plus en plus de service ou de biens. 


3. La troisième condition est l'échange connu juridiquement et dans la pratique commerciale sous le nom d'<< échange équitable >>. On reçoit des commandes et de l'argent et on livre exactement ce qui a été commandé. La plupart des entreprises et des activités prospèrent travaillent selon le principe de l'<< échange équitable >>.



4. La quatrième condition d'échange n'est pas courante, mais pourrait être appelée << échange en abondance >>. Dans ce cas-ci, on ne donne pas deux pour un ni un service gratuit, mais on donne quelque chose ayant plus de valeur que l'argent reçu. Exemple: le groupe a des diamants à vendre; un diamant ordinaire est commandé: le groupe livre le diamant bleu-blanc, au-dessus de la moyenne. En plus, il le livre promptement et avec courtoisie.

Le revenu d'une organisation et la paye de son personnel dépendent, croyez-le ou non, de quelle condition parmi les quatre mentionnées ci-dessus est pratiquée par a) l'organisation ou le groupe, ou b) le membre du personnel au sein du groupe. 


Si l'échange no 1 est en vogue, le revenu va se tarir à un point inimaginable. Bien que la télé et le cinéma essayent de nous dire que le vol est le seul moyen de devenir riche, ce n'est pas vrai. Ceux qui s'engagent dans cette voie, qu'il s'agisse de voleurs à mains armées, d'escrocs d'entreprises ou de gouvernements, n'en ont plus pour longtemps. Plus le groupe est grand, plus cela prendra du temps avant qu'il ne tombe, mais il est certain qu'il tombera. Et l'individu qui prend sans donner se retrouve assez rapidement six pied sous terre, de nombreuses façons.



L'argent que l'on donne sans avoir en retour un échange et celui que l'on prend sans donner en contre-partie un produit de même valeur, dégrade. Tôt ou tard, il y aura des conséquences graves, car un système économique a ses propres lois et lorsqu'elles sont transgressées, des sanctions apparaissent. Le groupe ou l'individu se dégrade


lundi 23 janvier 2012

Vazquez Sounds Adele - Rolling In The Deep (Cover)






Elle n’a que 10 ans et cartonne sur Youtube (vidéo)

C’est la découverte du jour ! A seulement 10 ans, Angie Vazquez cartonne sur Youtube. Avec sa reprise d’Adèle, Rolling in the deep, elle totalise plus de 600.000 vues.

Du Mexique, en passant par l’Espagne et le monde entier, le buzz viral fait son œuvre. Cette adorable petite mexicaine de 10 ans à la voix de rêve fait sensation sur le net. Son nom est Angie Vazquez. Elle chante merveilleusement bien et est accompagnée par ses frères. Nul doute à l’écouter qu’elle sera très certainement une future star ! (AD)








dimanche 22 janvier 2012

MISS TAHITI


Miss Tahiti






Le réalisateur Chris Bryan a réalisé une magnifique vidéo dans laquelle une Miss Tahiti n'hésite pas à enlever le haut pour dévoiler ses jolies formes.

Tournée à 1000 images par seconde, la vidéo montre une jeune femme sous son plus beau jour pour un shooting sexy très réussi.

samedi 21 janvier 2012

LA VIE ET LA CONFUSION


Ne pas savoir

En réalité le mécanisme du mental s'oriente vers le fait de ne pas savoir, non vers le fait de savoir.

On surmonte le côté douloureux de tout ce qui nous est arrivé en essayant d'en apprendre plus à ce sujet ou de savoir ce qu'il faut en faire. Il s'agit d'une attitude plutôt élevé, supérieure, très, très supérieure.

Comme vous le découvrirez, les gens ordinaires tentent généralement d'oublier tout ce qui est lié à ces expériences douloureuses et à les chasser de leur esprit. C'est une réaction réactive du non-savoir. Le psychotérapeute d'antan préférait de loin faire un lavage de cerveau à quelqu'un plutôt de remettre en état sa mémoire. Plutôt lui couper un morceau de cervelle que lui donner de quoi mieux réfléchir, vous voyez ? Vous constaterez que nous baignons dans cette tendance au non-savoir.

Il y a une excellente raison à cela : Il s'agit essentiellement d'un postulat fait par un être pour qu'il puisse avoir un jeu. Il  << ne sait-pas >> quelque chose pour pouvoir ensuite avoir un mystère, puis le découvrir et en faire quelque chose. Il est si doué pour le non-savoir qu'il ne sait pas de manière automatique au rythme, probablement, de 3000 000 fois par seconde. Je veux dire, c'est vraiment très rapide.
La machinerie fondamentale avec laquelle il opère est en fait de ne pas-savoir le passé, ne pas savoir l'avenir et savoir le présent. Vous constaterez donc que dans une vie ou dans une période donnée, il passe deux fois plus de temps à ne pas savoir qu'à savoir. Il passe son temps à ne pas savoir.

Qu'est-ce qu'une confusion ?

Une confusion est un corps composite de ne-sait-pas. Si vous avez assé de non-savoir, vous êtes dans une confusion très intéressante. Une des façon de sortir de cette confusion est de connaître une donnée que vous ignoriez auparavant, et cela cesse d'être une confusion. C'est très intéressant parce que vous avez là en pleine action la confusion et la donnée stable. C'est au dessus du niveau des particules.

La jalousie, les règles de la preuve

Vous pourriez ne pas savoir si votre petit ami est fidèle, vous pourriez ne pas savoir où il allait se rendre, ne pas savoir quelle serait sa constance, et tout à coup, vous avez une manifestation comme la jalousie. C'est simplement un composite de toutes ces incapacités à découvrir. Et dans un tel cas, un individu se rend compte de l'une de ces drôles de chose, l'une de ces choses idiotes - et la jalousie en est une.
Cela repose sur les règles contraires de la preuve qui existent dans cet univers. Et il est fort probable que les règles de la preuve dans cet univers stipulent dans la Constitution de quelqu'un que l'innocent demeurera innocent tant qu'on n'aura pas prouvé sa culpabilité.

A vrai dire, cet univers déclare une personne coupable selon le mécanisme suivant : vous pouvez toujours trouver une preuve de culpabilité. En d'autres termes, si quelqu'un  a fait quelque chose, on peut toujours le prouver. Mais il n'existe aucune preuve que quelqu'un n'a pas fait quelque chose. Vous pourriez établir le fait qu'il était ailleurs et plusieurs personnes pourraient le confirmer, mais on pourrait encore en douter. Mais si on le trouvait là-bas avec du sang sur ses mains, alors bien sûr, il l'aurait fait. C'est aussi simple que ça.

Nous avons donc cette singularité selon laquelle il n'existe pas de preuve négative, rien de tel qu'une preuve négative. Autrement dit, nous supposons qu'il n'est pas coupable, nous prouvons qu'il est coupable, comme si l'univers penchait dans cette direction.

Eh bien, c'est ainsi que la jalousie fonctionne. Il est très, très facile de prouver que quelqu'un est infidèle, vous voyez, très facile de prouver que quelqu'un est infidèle, mais presque impossible de prouver qu'il est innocent. Il est parti pendant deux heures et demie. Il vous dira peut-être qu'il était parti acheter un journal, mais où était-il ? Puis il vous dit :  << Eh bien demande à Paul. >> Ca ne résoudrait pas le problème. Paul serait toujours d'accord de raconter des mensonges à son sujet. Comprenez-vous que cela pourrait continuer longtemps ainsi et que c'est ce qui se produit ?

Eh bien, c'est à cause  des règles de la preuve telles qu'elles existent dans cet univers. Et elles rendent la justice très difficile à appliquer ou a établir. Mais la justice est véritablement quelque chose à appliquer, ce n'est pas un simple gribouillage dans un texte de loi.

La vie consiste en un nombre incalculable d'histoires interrompues

Nous avons là un cas singulier. Tous ces  << ne-sait-pas >> sont accompagnés d'un nombre relativement restreint de  << sait >>. Ajoutons simplement à cela des ne-sait-pas, ne-pas-savoir et  << sait >>, et nous découvrons qu'il y a un bien plus grand nombre de ne-sait-pas que de  << sait >>. La donnée n'existe plus, par exemple.  << Mais qui donc était-ce... mais qui donc m'a sorti de la rivière >> ou quelque chose comme ça.  << La nuit était sombre et la bataille faisait rage et quelqu'un m'a attrapé quand je suis tombé dans la rivière et m'en a sorti et j'aimerais le remercier. Qui était-ce ? >> Eh bien, il ne sait pas qui vous êtes et vous ne savez pas qui il est, et voilà tout. Vous avez donc deux ne-sait-pas qui coïncident et ils ne se rencontrent jamais ou rarement.

La vie consiste en un nombre incalculable d'histoires interrompues ou non terminées. Nous sommes toujours éjectés de la piste de temps avant d'avoir compris ce qui se passait. Ce n'est pas comme dans les romans. Cela suffit pour pousser un homme à devenir un écrivain : il s'assied et termine ces histoires.

Mais si vous réfléchissez aux côtés fascinants et très intrigants de ceci et cela :  << Elle sortit de la chambre en claquant la porte.

- Et ensuite, que s'est-il passé ?
- Eh bien, je ne sais pas. >>

Un ami vous a confié quelque chose et vous a dit qu'il était dans une situation terriblement difficile. Il allait se faire jeter en prison ou se faire fusiller ou quelque chose allait lui arriver. Il vous a révélé cette situation terriblement difficile et a fichu le camp. Une année plus tard, nous n'avons toujours pas revu ce type. Nous ne connaissons pas la fin de cette histoire. Peut-être ne le reverrons-nous jamais. Est-il allé en prison ? Est-il resté en liberté ?

Il est parfois tout a fait démoralisant d'entendre quelqu'un vous confier un incident aussi affreusement dramatique et de le voir réapparaître trois, quatre, cinq mois plus tard en disant :  << Oh ! Finalement, tout s'est bien terminé. >> Puis il arrête d'y penser. Il nous avait mis sur les dents.

C'est ainsi que fonctionne la vie, cela ne se passe pas comme dans les romans. Si vous écrivez un roman de la manière dont se passe la vie, vous écririez la moitié du premier chapitre puis vous sauteriez ce chapitre, changeriez les personnages et passeriez à un nouveau chapitre. Mais vous n'auriez pas commencé ce nouveau chapitre, vous le reprendriez. Il aurait déjà commencé quand vous l'auriez abordé et il contiendrait un grand nombre d'éléments qui n'auraient jamais été expliqués. Ce chapitre s'achèverait sur un point d'interrogation. Nous laisserion vide le chapitre suivant. Et c'est parce qu'il peut y avoir bien plus de ne-sait-pas que de savoir. Pourquoi ? A cause de cette simple raison : il y a deux fois plus de ne-sait-pas que de  << sait >>. Et les être peuvent s'asseoir et inventer des choses à savoir, puis oublier ce qu'ils étaient supposés savoir à leur sujet, et tout cela commence à devenir très confus. LRH

mardi 17 janvier 2012

LA VIE ET SES PHENOMENES ELECTRONIQUES





 Définition Electricité


Le mot «électricité» dérive directement du grec elektron qui désigne une résine électrostatique. L’électromagnétisme fait, lui, référence à une pierre naturellement aimantée utilisée dès l’Antiquité. Les propriétés électriques de la nature ont donc été découvertes très tôt dans l’histoire de l’humanité.



Dans la nature, les phénomènes électriques se manifestent au quotidien. En effet, lors des orages, la foudre est due à une trop forte concentration d’électricité statique dans les nuages. Ils modifient alors les propriétés de l’air, qui perd sa qualité d’isolant et devient le siège d’arcs électriques : les éclairs. Les réactions chimiques effectuées naturellement par les êtres vivants (combustion, érosion, respiration, etc.) sont aussi dues à des transferts de charges électriques. De la même façon, les flux nerveux sont le siège d’une activité électrique naturelle. Certains poissons sont enfin capables d’utiliser le courant électrique pour évoluer dans les milieux marins, pour s’orienter et même chasser.


L’observation des phénomènes électriques commence au XVIIe siècle avec les observations de Du Fay et Franklin. Mais c’est Coulomb qui découvre les premières lois physiques qui régissent l’électricité à la fin du XVIIIe siècle. Dès le XIXe siècle et tout au long du XXe siècle, les scientifiques alimentent les connaissances sur l’électricité et créent des machines capables de reproduire artificiellement des phénomènes électriques. L’Homme est désormais capable de produire lui-même l’électricité, indépendamment des réactions naturelles dont il n’est que le témoin. Il utilise pour cela les systèmes qu’il a mis en place avec les barrages hydrauliques, les centrales hydroélectriques, les centrales nucléaires, le charbon, le fuel ou le gaz.


Ces technologies sont pourtant à l’origine d’une pollution de l’environnement et, à plus grande échelle, du phénomène de réchauffement climatique. L’orientation de ce XXIe siècle est donc de faire progresser les technologies renouvelables afin de préserver la nature.



La vie cesse d'être un risque lorsque vous savez comment elle piège et comment s'en libérer. Lorsque vous même parvenez à effectuer cela, la vie n'est plus un risque.


Un être est un bien meilleur électricien que vous ne puissiez en trouver. Et il est une anguille électrique avant tout, au moins dans cet univers. Et il créé des images à partir de petites particules d'énergie et il fait des images de choses qui ne sont pas produites et des images de choses qui se sont produites et ensuite il assemble, les mélange et les roule sous forme de ridges (masses mentales). Et il se retrouve magnifiquement embrouillé, encastré, piégé, etc. Il se retrouve pris dans un vide, et une masse noir est alors utilisé pour masquer l'énorme mouvement de fac-similés qui se produit au moment où les les fac-similés (images mentales) s'envolent dans le vide. En d'autre termes, il y a toute sortes de phénomènes électriques.


Et si nous jetons un oeil à ces phénomènes, nous découvrons que l'audition s'occupe de ces derniers et les démonte. Et c'est ça que fait l'audition.


<< Une des premières chose à savoir à propos d'un être, c'est que s'il est collé dans quelque chose, c'est à la façon du sandwich au mystère. >>
Il est une tranche de pain et l'énergie dans laquelle il est collé en est une autre et ils tiennent ensemble par un mystère. Tout ce qu'il a à faire, c'est d'avoir un mystère sur la façon dont il est collé et soudain il y est collé : il doit postuler qu'il y a un mystère au milieu.


Maintenant, la question ne se pose pas de savoir si un être à un mètre de ce mur serait collé dans ce dernier... il ne le serait pas, à moins qu'il n'introduise un phénomène de liaison électronique qui incluerait un mystère. Et s'il agit ainsi, il pourrait dire : << Je suis collé dans le mur >>. Ensuite, s'il ne se souvenait pas de dire << Maintenant, je suis décollé du mur >> il continuerait de l'être. La vie est fondamentalement des considérations, et ces condidérations se développent assez rapidement en phénomènes électroniques.


Cela dit, vous n'avez pas besoin d'être un ingénieur en électronique pour en savoir beaucoup à ce sujet. Tout ce que vous avez à faire, si vous souhaitez réellement tout savoir à ce sujet, et savoir quelque chose à propos des points d'ancrage du corps... Par exemple, savez-vous que même le corps est un champ électrique et que c'est ça que nous nommons les points d'ancrage du corps ? Tout ce que vous avez à faire, c'est de traverser quelques-unes de ces choses en audition et de les voir.


Eh bien, étant donné que la connaissance des points d'ancrage du corps peut changer la structure physique d'un corps et que leur manipulation le peut aussi, nous découvrons que les points d'ancrage du corps sont particulièrement importants.


De quoi vous occupez-vous au fond ? Vous vous occupez des phénomènes électroniques. Toutes les fois où une particule est plus minuscule que ce qu' un être considère être... les êtres considèrent posséder une taille, dans une certaine mesure, ils sont au minimum d'un millimètre ou 60 cm de diamètre. Je veux dire qu'ils ont différentes idées à propos de leur taille. Ils n'ont pas de taille, ainsi ont-ils le droit d'avoir n'importe quelle idée qui leur chante.


Mais quand vous prenez quelque chose qui est si petit que même les ondes lumineuses ne ricochent pas dessus, tel un photon, et qu'il croit que c'est là et qu'il ne l'a jamais vu ni n'en a jamais fait l'expérience, vous obtenez votre premier exemple de sandwich au mystère.


En d'autre termes, aussi longtemps que les conditions de jeu sont inconscientes, un être peut y être piégé. Et quand les conditions de jeu sont conscientes, en revanche, vous pouvez jouer à n'importe quel jeu que vous souhaitez. Et le jeu n'est pas drôle à moins de savoir à quel jeu vous jouez, ne l'oubliez pas. LRH



LEMAN ACRO SHOW

      Acro Show Villeneuve!   "The" rendez-vous Mondial de la voltige, de l'acro parapente! les meille...