Accéder au contenu principal

QUI A VRAIMENT TUE KADHAFI






 Les images de Kadhafi lynché et tué par une foule féroce de miliciens ont été diffusées à l’échelle mondiale, pour démontrer qu’en Libye il s’est agi d’une rébellion populaire qui s’est terminée par le renversement de l’odieux dictateur.

Version simpliste, appartenant aux puissantes « armes de distraction de masse » utilisées dans l’opération Protecteur Unifié.

Toute autre est la réalité qui vient au jour, comme le montre la reconstruction documentée des événements faite le 21 octobre par le quotidien britannique The Telegraph.

  Après avoir joué un rôle clé dans la conquête de Tripoli, les agents de la Cia et du service secret britannique MI6, qui opèrent sur le terrain en Libye, se sont concentrés sur la chasse à Kadhafi, qui avait échappé aux bombardements massifs de l’OTAN.

Tandis que les drones et autres avions espions, dotés des appareils les plus sophistiqués, survolaient jour et nuit la Libye, des forces spéciales étasuniennes et britanniques passaient au crible la zone de Syrte, probable refuge de Kadhafi. Celui-ci a été obligé, ces dernières semaines, de rompre le silence téléphonique, en utilisant un portable peut-être de type satellitaire. La communication a été interceptée, confirmant sa présence dans la zone.

  Quand un convoi de plusieurs dizaines de véhicules est sorti de la ville, il a immédiatement été repéré par les avions espions : un Rivet Joint étasunien (qui peut repérer l’objectif à 250 Kms de distance), un C160 Gabriel français et un Tornado Gr4 britannique.

A ce moment là, un drone Predator étasunien, qui avait décollé de Sicile et télécommandé via satellite depuis une base proche de Las Vegas, a attaqué le convoi avec de nombreux missiles Hellfire.

Même si cela n’est pas spécifié, il s’agit d’un des Predator MQ-9 Reaper déployés à Sigonella (Sicile), où se trouve le personnel affecté à l’approvisionnement et à la manutention, et conduits par un pilote et un spécialiste des senseurs, tous deux assis à leur console aux Etats-Unis, à plus de 10mille Kms de distance. Le Reaper, en mesure de transporter une charge guerrière d’une tonne et demi, est armé de 14 missiles Hellfire (« feu d’enfer ») à tête antichar, explosive à fragmentation ou thermobarique. Immédiatement après, le convoi a été frappé aussi par des chasseurs bombardiers français Mirage-2000 avec des bombes Paveway de 500 libbres et des munitions de précision Aasm (Armement Air-Sol Modulaire), elles aussi à guidage laser. Cette attaque a été décisive pour la capture de Kadhafi.

  Ces faits démontrent que, en réalité, c’est l’OTAN qui a capturé Kadhafi, en le poussant dans les mains de miliciens musulmans de Misrata, animés d’une particulière haine à son égard. Et que c’est l’OTAN qui a vaincu cette guerre non seulement en larguant sur la Libye 40-50mille bombes en plus de 10mille missions d’attaque, afin d’ouvrir la voie aux « rebelles », mais en infiltrant en territoire libyen services secrets et forces spéciales pour réaliser et diriger les opérations de guerre. Le plan  -décidé à Washington, Londres et Paris- était d’éliminer Kadhafi, qui dans un procès public aurait pu révéler des vérités incommodes pour les gouvernements occidentaux. Il n’est donc pas exclu que parmi la foule de miliciens hurlants, derrière le « jeune homme au pistolet en or » à qui on attribue le meurtre de Kadhafi, il y avait bien plus d’experts killers de profession.


Manlio Dinucci
 Edition de samedi 22 octobre 2011 de il manifesto
Traduit de l’italien par Marie-Ange Patrizio
http://www.ilmanifesto.it/

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

CAMP NAZI ALSACE

Camp de concentration de Natzwiller-Struthof
Par Pierre-André Doriot

L'un des camps de concentration les plus meurtriers avec Mauthausen et Auswitch

Le Struthof est un lieu-dit sur la commune de Natzwiller, dans le département du Bas-Rhin, en France.
Il désignait une station de villégiature au début du XXe siècle.

Il est désigne communément le camp de concentration de Natzwiller-Struthof, actif de 1941 à 1944. Le camp de
concentration de Natzwiller-Struthof[1] est le seul camp de concentration sur le territoire aujourd'hui français. Lors de sa création, l'Alsace et la Moselle avaient été annexées par le Troisième Reich. Il a été installé au Struthof, un lieu-dit dans les hauteurs de la commune de Natzwiller (Bas-Rhin), durant la Seconde Guerre mondiale. Son nom allemand était KL Natzweiler-Struthof, KL pour Konzentrationslager

CHARME KATE UPTON

Kate Upton, la pulpeuse qui fait chavirer le monde CHARME Contrairement aux brindilles qui trustent les podiums, cette mannequin de l’année a des formes, des vraies.
CharmeMalgré les belles promesses du milieu, les mannequins qui s’affichent dans les magazines continuent à rivaliser de maigreur. A 21 ans, l’Américaine Kate Uptonfait exception. Dans son pays, elle est baptisée «la bombe préférée des Etats-Unis». Les seins, un chef-d’œuvre, sont voluptueux, les hanches, larges juste ce qu’il faut, la silhouette délicieusement arrondie. Plus d’un million d’abonnés sont devenus accros sur Twitter. 2013 est l’année Upton. Début septembre, elle a été élue «mannequin de l’année» lors des Annual Style Awards de New York. Plus prestigieux encore, c’est elle qui fait la couverture du numéro spécial que le magazine Vanity Fair, le plus chic des Etats-Unis, publie à l’occasion de ses 100 ans.




«J’aime mon corps»

Le physique si atypique de la jeune Américaine continue à faire débat dans la mode. …

VINTAGE MARYLIN MONROE

MARYLN  Par : Pierre-André DoriotMONROE UN MYTHE



MARYLIN MONROE LA STAR DES STARS DE HOLLYWOOD

Il y a plus de cinquante ans, le 5 août 1962, Marylin Monroe est retrouvée morte. Norma Jeane Baker de son vrai nom reste l'une des plus grandes stars du cinéma américain et l'icône d'Hollywood. Elle est toujours un mythe extrêmement vivant à Los Angeles, la cité des Anges.
Officiellement, Marylin Monroe s'est suicidée aux barbituriques, à 36 ans. Son corps repose au cimetière de Westwood à Los Angeles. Cependant plus de 50 ans après sa mort, les circonstances restent troubles et la thèse de l'homicide est toujours évoquée par certains journalistes.






Où sont ses dossiers du FBI ?

Comme la plupart des étoiles de son époque, les mouvements de Monroe, les relations et les commentaires ont été non seulement dévoré par les fans - ils ont été suivis de près par le FBI.


Des dossiers tenus sur Monroe , dont beaucoup ont été déposées en vertu de "contre-espionnage des Affaires étran…