Accéder au contenu principal

LE MARKETING DE LA FOLIE

La fausseté de l'approche darwinienne prouvée par l'assassinat de Kadhafi et la présentation qu'en font les médias




Par Nicole

La croyance en une constante évolution de l'homme en a berné plus d'un, à tel point que le seul mot qui convienne, et ce, dans toutes ses acceptions est le mot aveuglement. Il n'y a pas évolution mais régression magistrale.



Ce monde est régi par une famille de psychopathes nommée rothschild qui exerce un contrôle total sur la quasi totalité de la planète, la presse en premier lieu, et ne tolère aux postes de direction des nations occidentales aucune personne saine d'esprit. Que la faille se situe dans une médiocre image de soi assortie d'un besoin de surcompenser, dans une amoralité bien inscrite, une avidité sans borne, peu importe : n'accèdent aux postes de direction que des marionnettes qui peuvent tolérer des niveaux de dissonance cognitive auxquels ne résisterait pas la majorité.


La dette est la clé, remarquablement présentée dans le documentaire "rothschilds exposed" de Bill Still, la règle, l'escroquerie, la menace, l'intimidation et, plus que tout, la tromperie qui rend si difficile une juste évaluation. On trouve ainsi sur le web des articles remarquablement balancés et sourcés qui feraient adhérer sans réserve au site qui les présente. A ça près que ce ne sont qu'hameçons, prix à payer pour pouvoir, après, à loisir désinformer. Un article ne dit rien. Quel que soit le site, il faut toujours garder à l'esprit que ça ne concerne que cet article.


La presse donne à voir le degré de bassesse et de servilité que l'humain est capable d'atteindre, et c'est proprement consternant. Dans le même temps, ça met en relief la cohérence dans la folie que ces psychopathes ont délibérément inscrite. Quand on se drogue sans cesse avec des "médicaments" qui participent pour beaucoup à la débilité dont nous sommes témoins, il ne faut pas s'étonner de ne plus manifester aucune réaction normale. Un documentaire édifiant à cet égard est "Le marketing de la folie", long, mais dont la démonstration de principe est rapidement saisie. Il peut certes paraître excessif de poser que l'on ne trouve dans les médias que des personnes qui seraient accros aux drogues de toutes natures, et pourtant, quand on parle autour de soi, c'est une réalité qui se confirme assez vite. Le règne du contre-nature y domine, le principe de soumission et de recherche de solution à l'extérieur qui permet un contrôle extravagant y est fort répandu.


Soumission donc et coexistence de mondes excessivement différents qui, à certains égards, semblent vivre en parallèle. Ainsi dit-on de la famille rothschild que ce sont des talmudistes, ce que je crois. Pourtant, si l'on se fie à des sites tels que l'INREES qui documentent le rapprochement entre science et spiritualité qu'implique la connaissance, on ne peut que valider la réincarnation qui est, du reste, reconnue par le judaïsme.


Or la seule explication qui tienne quant à la trajectoire de cette famille se situe précisément dans une logique réincarnationiste, ainsi que je l'ai documenté dans cette catégorie Sorcières de Salem et réincarnation .


Ce qui me permet d'affirmer ça est le harcèlement que je subis depuis 14 ans, et qui défie l'entendement, tant la prise de risques était énorme. Il fallait un enjeu pour que le propos ait du sens, et le sens, dans cette vie-ci, j'ai beau chercher, je ne trouve rien qui justifie pareils risques.


Je ne sais pas jusqu'à quel point tout est noyauté, mais enfin la plainte en trois temps [1] [2] [3] que j'ai déposée contre Paul Maurer, l'internaute qui ne cesse de poster des reports d'abus et de créer des blogs pour me diffamer -il a fermé celui qu'il avait sur Over-Blog- est en cours d'étude, et il n'est pas exclu que sous la couche de ripolin que nous balancent les médias de façon continue, les mécanismes de contrôle se grippent, que l'on assiste de plus en plus à des prises de position telles que celle de Christian Graeff sur France Culture.


Je me trompe autant que je vois juste, vivant de façon permanente une double connexion sur mon ordinateur, ce à quoi rien ne m'avait préparée.


Si je ne voyais pas juste en ce qui concerne les rothschilds, ce blog n'existerait plus depuis longtemps. Qui peut concevoir qu'ils en aient anticipé l'existence ? Ils se sont réjouis des années durant de leur stratagème qu'ils trouvaient si brillant...sans mesurer que confrontée à l'insensé, une personne à peu près responsable cherche à comprendre et utilise tous les moyens à sa disposition.


Il n'est pas exclu qu'il en soit de même avec l'assassinat de Kadhafi auquel ma situation ne peut en rien se comparer, à ça près que ça défie l'entendement, et contraint ceux qui sont restés conséquents à se positionner, ainsi que l'a fait Christian Graeff.


Nous serions passés dans la période de déclin des rothschilds, je ne serais pas étonnée. Du reste, je ne vois pas ce qu'on pourrait leur souhaiter de mieux, vue la dette karmique qu'ils ont contractée. Pas exclu que david de rothschild se réincarne en carpe dans une flaque d'eau...ou toute autre situation comprenant la souffrance nécessaire pour contraindre au changement.


Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

CAMP NAZI ALSACE

Camp de concentration de Natzwiller-Struthof
Par Pierre-André Doriot

L'un des camps de concentration les plus meurtriers avec Mauthausen et Auswitch

Le Struthof est un lieu-dit sur la commune de Natzwiller, dans le département du Bas-Rhin, en France.
Il désignait une station de villégiature au début du XXe siècle.

Il est désigne communément le camp de concentration de Natzwiller-Struthof, actif de 1941 à 1944. Le camp de
concentration de Natzwiller-Struthof[1] est le seul camp de concentration sur le territoire aujourd'hui français. Lors de sa création, l'Alsace et la Moselle avaient été annexées par le Troisième Reich. Il a été installé au Struthof, un lieu-dit dans les hauteurs de la commune de Natzwiller (Bas-Rhin), durant la Seconde Guerre mondiale. Son nom allemand était KL Natzweiler-Struthof, KL pour Konzentrationslager

CHARME KATE UPTON

Kate Upton, la pulpeuse qui fait chavirer le monde CHARME Contrairement aux brindilles qui trustent les podiums, cette mannequin de l’année a des formes, des vraies.
CharmeMalgré les belles promesses du milieu, les mannequins qui s’affichent dans les magazines continuent à rivaliser de maigreur. A 21 ans, l’Américaine Kate Uptonfait exception. Dans son pays, elle est baptisée «la bombe préférée des Etats-Unis». Les seins, un chef-d’œuvre, sont voluptueux, les hanches, larges juste ce qu’il faut, la silhouette délicieusement arrondie. Plus d’un million d’abonnés sont devenus accros sur Twitter. 2013 est l’année Upton. Début septembre, elle a été élue «mannequin de l’année» lors des Annual Style Awards de New York. Plus prestigieux encore, c’est elle qui fait la couverture du numéro spécial que le magazine Vanity Fair, le plus chic des Etats-Unis, publie à l’occasion de ses 100 ans.




«J’aime mon corps»

Le physique si atypique de la jeune Américaine continue à faire débat dans la mode. …

VINTAGE MARYLIN MONROE

MARYLN  Par : Pierre-André DoriotMONROE UN MYTHE



MARYLIN MONROE LA STAR DES STARS DE HOLLYWOOD

Il y a plus de cinquante ans, le 5 août 1962, Marylin Monroe est retrouvée morte. Norma Jeane Baker de son vrai nom reste l'une des plus grandes stars du cinéma américain et l'icône d'Hollywood. Elle est toujours un mythe extrêmement vivant à Los Angeles, la cité des Anges.
Officiellement, Marylin Monroe s'est suicidée aux barbituriques, à 36 ans. Son corps repose au cimetière de Westwood à Los Angeles. Cependant plus de 50 ans après sa mort, les circonstances restent troubles et la thèse de l'homicide est toujours évoquée par certains journalistes.






Où sont ses dossiers du FBI ?

Comme la plupart des étoiles de son époque, les mouvements de Monroe, les relations et les commentaires ont été non seulement dévoré par les fans - ils ont été suivis de près par le FBI.


Des dossiers tenus sur Monroe , dont beaucoup ont été déposées en vertu de "contre-espionnage des Affaires étran…